Nouvelles

Les juristes de la Ville de Montréal sont en grève

Main image

Agence Qmi

2013-07-09 12:06:00

Les 132 avocats et notaires de la Ville de Montréal ont entrepris mardi matin une grève d’une journée.

Les 132 avocats et notaires de la Ville de Montréal ont entrepris mardi matin une grève d’une journée
Les 132 avocats et notaires de la Ville de Montréal ont entrepris mardi matin une grève d’une journée
Le contrat de travail de ces juristes est échu depuis le 31 décembre 2011. Ils sont membres de la section locale 571 du Syndicat canadien des employées et employés professionnels et de bureau, ont voté à l'unanimité le 14 juin dernier en faveur d'un mandat de grève pouvant aller jusqu'à la grève générale illimitée.

Les avocats et notaires de la Ville de Montréal réclament les mêmes conditions de travail que celles de leurs collègues juristes de l'État, des autres procureurs de la Couronne et des avocats de l'aide juridique. Ils souhaitent aussi la création de postes permanents et être rémunérés pour les heures supplémentaires travaillées.

Durant la journée de grève, ils se sont engagés à respecter la décision de la Commission des services essentiels et à assurer certains services de base aux citoyens.

Ces juristes travaillent à la Direction des poursuites pénales et criminelles, au Service des affaires civiles et de l'évaluation foncière, au Service des affaires juridiques et des affaires internes du Service de police, à la Direction générale et au Bureau de l'Ombudsman.
4879

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires