Nouvelles

Super Mario derrière un pacte CAQ-PLQ

Main image

Marie Pâris

2014-03-21 13:15:00

Un «pacte de non-aggression», finalement abandonné, aurait été envisagé entre la CAQ et le PLQ dans le cadre des élections. Mario Charpentier en serait à l’origine…

Me Mario Charpentier aurait été derrière un pacte CAQ-PLQ
Me Mario Charpentier aurait été derrière un pacte CAQ-PLQ
Le deal, rapporté par La Presse, aurait commencé à être évoqué par les députés des deux partis à l’automne dernier.

Inquiets pour les élections à venir, des membres de la Coalition avenir Québec (CAQ) ont suggéré au Parti Libéral Québécois (PLQ) de ne pas présenter contre eux de candidats dans 20 circonscriptions, notamment celles où ils remportaient habituellement le suffrage.

En échange ? Les caquistes s’engageaient à ne pas attaquer le parti libéral pendant la campagne. À l’origine du deal se trouverait Me Mario Charpentier, l'ancien président de l’ADQ et associé à la tête de BCF, qui avait notamment initié la fusion de son parti avec la CAQ.

Simples conversations d’Assemblée nationale

Plus récemment, le pacte ne parlait plus que de huit circonscriptions. «Des députés caquistes ont parlé de ça, mais il n'y a jamais eu de négociations.» Il ne s’agirait que de «conversations sur le plancher de l'Assemblée nationale», aurait expliqué un libéral à La Presse.

Si François Légault a laissé planer le doute dans son parti sur cette entente pour rassurer ses membres, Philippe Couillard aurait refusé le deal de but en blanc, avançant qu’un parti national doit avoir des candidats dans toutes les circonscriptions.

Rappelons-le, Mario Charpentier avait été évincé de l’équipe de Denis Coderre en septembre dernier, pour deux infractions à la loi électorale relevée par le directeur général des élections du Québec.

En 2008, l’ex-responsable du financement de la Coalition Avenir Québec aurait en effet aidé deux personnes à contribuer à l'ADQ au-delà de 3 000 dollars, limite permise de l'époque.
7836

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires