Nominations

La défense puis la poursuite

Main image

Emeline Magnier

2015-03-31 08:30:00

Passionnée par le droit criminel et pénal, cette jeune avocate s'est jointe récemment au cabinet Dunton Rainville et occupe les fonctions de procureure à la poursuite auprès d'une cour municipale…

Me Caroline Doré est membre du bureau montréalais de Dunton Rainville
Me Caroline Doré est membre du bureau montréalais de Dunton Rainville
Depuis le mois de septembre dernier, Me Caroline Doré est membre du bureau montréalais de Dunton Rainville. Le cabinet l'a embauchée pour qu'elle occupe les fonctions de procureure à la poursuite auprès de la Cour municipale de Châteauguay, à la suite de l'obtention du contrat avec la municipalité par un processus d'appel d'offres.

La jeune femme a toujours eu un intérêt marqué pour le droit criminel, notamment pour « le côté humain » de la matière. « C'est pour ça que je suis allée en droit, dit-elle. À l'université, j'attendais les cours de droit criminel avec impatience .»

Diplômée de l'Université de Montréal, s'est donc tout naturellement qu'elle se tourne vers un bureau spécialisé pour effectuer son stage de formation professionnelle. Elle intègre alors le cabinet Morneau L’Écuyer La Leggia Rouleau et associés et y restera à l'issue de son prestation de serment en 2011.

Embauchée comme travailleuse autonome, Me Doré intervenait comme junior dans des dossiers du bureau et a développé aussi une « petite clientèle ». L'avocate représentait alors des clients poursuivis pour conduite avec facultés affaiblies, stupéfiants, vol et fraude, un peu partout dans la province.

C'est un besoin de changement qui l'a conduite à « changer de côté ». « Il y a une phase d'adaptation, mais j'aime ça ! », dit-elle. Responsable de l'autorisation des dossiers, de leur préparation et négociation avec les avocats de la défense, et des plaidoiries, elle s'occupe de gérer une moyenne de 40 affaires pénales par semaine.
17132

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires