Nouvelles

Avocats sans frontières fait chanter juges et avocats

Main image

Céline Gobert

2015-05-19 14:32:00

Près de 300 personnes provenant de la communauté juridique, du monde des affaires et du milieu politique ont pris part à cette soirée. Ils ont amassé plus de 213 000 dollars …

Me Miguel Baz, président du conseil d’administration d’ASFC, secrétaire adjoint et chef divisionnaire, opérations juridiques chez Bell
Me Miguel Baz, président du conseil d’administration d’ASFC, secrétaire adjoint et chef divisionnaire, opérations juridiques chez Bell
C’est le 13 mai dernier au Palais Montcalm de Québec que s’est déroulée la 7e édition du spectacle dînatoire organisé par Avocats sans frontières Canada (ASFC), indique le site de l’organisme. L’événement s’est déroulé sous la présidence d’honneur de Me Daniel Johnson ancien premier ministre du Québec.

Près de 300 personnes provenant de la communauté juridique, du monde des affaires et du milieu politique, dont la ministre de la Justice, Me Stéphanie Vallée, et la ministre des Relations internationales et de la Francophonie, Mme Christine St-Pierre, ont pris part à cette soirée animée par le bâtonnier du Québec Me Bernard Synnott.

L’événement a permis d’amasser 213 742 dollars, un record pour l’organisation, selon Me Miguel Baz, président du conseil d’administration d’ASFC, secrétaire adjoint et chef divisionnaire, opérations juridiques chez Bell qui a rappelé que la mission d’ASFC était de contribuer concrètement « à l’édification d’une société plus juste là où elle est souvent assaillie par l’intimidation et la violence. »

Chantez maintenant !

Me Pascal Paradis, directeur général d’ASFC.
Me Pascal Paradis, directeur général d’ASFC.
Des juges et des avocats ont même poussé la chansonnette pour la bonne cause : Me Hugues Bernier Lamontagne de Cain Lamarre a chanté « Lightning Crashes » de Live, Me Lisa Bérubé du Barreau de Québec le « Highway to Hell » d’ACDC, le juge en chef adjoint de la Cour supérieure a présenté un pot-pourri de Joe Dassin et des Beatles, Me Catherine Claveau du cabinet d’avocats Saint-Paul a interprété « Dis quand reviendras-tu », et le Groupe de la Direction du Contentieux de Procureur général du Québec a chanté « One » de U2.

« Voir réunies autant de personnes autour de la cause de la solidarité et de la justice est un signe révélateur qu’ASFC contribue véritablement à faire avancer les droits humains sur la scène internationale », s’est réjoui Me Pascal Paradis, directeur général d’ASFC.
4052

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires