Le juge qui tranchera l'Affaire Khuong maintenant connu

Main image

Agence Qmi

2015-09-04 14:16:00

Quel est le juge qui entendra la cause opposant la bâtonnière Lu Chan Khuong et le conseil d’administration du Barreau du Québec ?...

Me Lu Chan Khuong
Me Lu Chan Khuong
C'est le juge Bernard Godbout qui a été nommé par le juge en chef associé Robert Pigeon, dans le but de « procéder rapidement à cette affaire » qui devrait être entendue, sur le fond, en octobre.

Toutefois, ce matin, dans le cadre d’une conférence de gestion, l’avocat de la bâtonnière, Me Jean-François Bertrand, a annoncé au Tribunal son intention de déposer une requête en déclaration d’inhabilité pour que les avocats représentant le C.A soit écartés du dossier.

« Il y a des choses graves qui se sont dites sur la place publique et qui vont amener une preuve sur la question des dommages », a souligné Me Bertrand, en lien avec la déclaration faite par l’avocat du Barreau, Me Raymond Doray.

Ce dernier, au sortir d’une salle de Cour, avait stipulé, en plein cœur de la tempête, que la bâtonnière pourrait avoir été impliquée dans un second événement survenu dans un autre magasin Simons.

En déposant cette requête, Me Bertrand pourrait alors interrogé Me Doray qui aurait alors à expliquer comment il avait obtenu cette information.

Me Louis-François Asselin
Me Louis-François Asselin
« Parce que vous savez, il y a eu une première fuite concernant la déjudiciarisation de ma cliente mais aussi d’autre fuite ont suivi, notamment des membres du C.A envers les journalistes, et on se doit de faire la lumière là dessus », a-t-il ajouté.

À plusieurs reprises, le président du Tribunal a rappelé aux avocats qu’ils se trouvaient en « conférence de gestion » et qu’aucune décision n’était prise formellement.

Toutefois, il a invité les avocats à réfléchir sur les répercussions que pourraient avoir une telle requête et sur les délais que cela pourrait entrainer.

« Malgré les délais, ma cliente subit des répercussions importantes à travers les journaux et je ne peux renoncer à cette requête en lien avec les dommages subis», a mentionné Me Bertrand.



15769

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires