Nouvelles

Hydro-Québec : pas de barrage pour les frais d’avocats

Main image

Mathieu Galarneau

2020-01-30 10:15:00

La société d’État a déboursé environ 20 M$ en 2019 en frais juridiques, dont 7,9 M$ en externe...

Louis-Olivier Batty. Photo : LinkedIn et site Web d'Hydro-Québec
Louis-Olivier Batty. Photo : LinkedIn et site Web d'Hydro-Québec
Alors qu’Hydro-Québec embauche 67 personnes dans son département de services juridiques, pas moins de 7,9 M$ ont été dépensés en frais externes, selon des données obtenues par le Journal de Montréal.

Toujours selon ce que rapporte le Journal, c’est Norton Rose Fulbright qui a mis la main sur la plus grosse part du pactole, soit environ 2,9 M$.

Parmi les autres cabinets sollicités par Hydro-Québec, on retrouve Baker Botts (300 000$), McCarthy Tétrault (300 000$) et Davies Ward Phillips & Vineberg (100 000$).

C’est un montant plutôt stable comparativement à l’année précédente, où 7,8 M$ avaient été dépensés en frais externes. À l’interne, des 67 employés en services juridiques, 47 sont des avocats.

« Lorsque l’on compare nos dépenses en services juridiques en fonction des revenus d’Hydro-Québec (47 avocats pour des revenus de près de 14 G$), nous sommes une entreprise qui dépense peu, comparativement à des entreprises similaires », a expliqué au Journal le porte-parole d’Hydro-Québec, Louis-Olivier Batty.
4187

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires