Nouvelles

Wilson & Lafleur vendu

Main image

Gilles Des Roberts

2020-02-12 14:15:00

Grâce à un prêt d’Investissement Québec trois employés clés de l’éditeur et libraire juridique Wilson & Lafleur rachètent l’entreprise...

En avant, Magalie Piché Tremblay, Pierre Couillard et Cynthia St-Pierre. En arrière, M. Jean Ellyson, M. Claude Wilson et M. Patrick Guilbault. Photo : Cision
En avant, Magalie Piché Tremblay, Pierre Couillard et Cynthia St-Pierre. En arrière, M. Jean Ellyson, M. Claude Wilson et M. Patrick Guilbault. Photo : Cision
Pierre Couillard, Magalie Tremblay-Piché et Cynthia St-Pierre prennent la relève au capital de la société Wilson & Lafleur, alors que Claude Wilson demeure président du conseil d’administration et directeur général pour une durée indéterminée.

Les employés ont obtenu un prêt de 1 250 000 $ d’IQ pour acquérir l’entreprise. La famille Lafleur, qui contrôle la compagnie depuis sa fondation en 1909 a également accepté une balance de vente pour faciliter la transaction.

L’entreprise, qui exploite en outre une librairie à l’intérieur même de la Maison du Barreau édite et distribue le Code civil du Québec, le Code criminel et le Code de procédure civile.

Me Luc Martel, associé au cabinet Martel Cantin, a attaché les ficelles de cette transaction. Fait à noter, Me Martel représente une quatrième génération d’avocats Martel, dont les trois dernières pratiquent au sein de Martel Cantin.
6949

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires