Nouvelles

Léo Bureau-Blouin : de la manifestation étudiante à la Cour suprême du Canada

Main image

Gilles Des Roberts

2020-02-20 13:15:00

Un des leaders du mouvement étudiant qui a déstabilisé le Québec en 2012 est maintenant le sherpa du juge en chef du plus haut tribunal du pays...

Léo Bureau-Blouin lors de son assermentation. Photo : Courtoisie
Léo Bureau-Blouin lors de son assermentation. Photo : Courtoisie
Léo-Bureau Blouin est depuis huit mois l’auxiliaire juridique du Juge en chef de la Cour suprême du Canada, le très honorable Richard Wagner. Le jeune homme de 28 ans est chargé des recherches sur des points de droit, de rédiger des mémoires sur des questions juridiques et d’une manière générale assiste le juge Wagner dans ses travaux à la Cour.

Pour obtenir ce poste prestigieux, Léo-Bureau Blouin, qui a été assermenté au Barreau du Québec la semaine dernière, a dû se plier à un processus de sélection rigoureux qui exige un dossier académique impeccable, des lettres de recommandation de personnalités de premier plan et la démonstration d'être capable de travailler sous pression.

L’ancien syndicaliste étudiant, qui a été brièvement député dans le gouvernement de Pauline Marois, est arrivé à la Cour suprême après avoir passé six mois comme assistant de recherche à la Banque Mondiale à Washington. Auparavant il a cumulé deux maîtrises à Oxford, l’une en droit l’autre en politique publique et il a été membre du prestigieux club d’aviron de l’institution.

À titre de clerc, M. Bureau-Blouin a droit à un salaire annuel de 74 122 $. Un poste de clerc est toutefois la courroie de transmission vers une carrière prestigieuse en droit. La plupart des grandes firmes tentent de recruter les 36 auxiliaires juridiques qui passent annuellement à la Cour suprême, car ils ont la réputation d’être la « crème de la crème » de la relève juridique.

Et il n’y a pas que les avocats qui courtisent les clercs. Depuis 2015, le géant de la consultation d’affaires McKinsey organise un souper annuel pour tous les auxiliaires juridiques, dont le dernier s’est tenu au très chic et très cher Gezzellig.

Parmi les anciens clercs de la Cour suprême, on compte Louise Arbour qui a été procureure au Tribunal international pour le Rwanda et membre de la Cour suprême, le juge Nicholas Kasirer, Alexandre Cloutier, ex-député et ministre du Parti québécois, et John Manley qui a été ministre des affaires étrangères du Canada et rainmaker chez McCarthy Tétrault.
37940

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires