Nominations

Une pluie d’avocats chez…

Main image

Gabriel Poirier

2021-03-15 15:00:00

Un cabinet poursuit sa croissance, avec l’arrivée de quatre avocats. Qui sont-ils?

Me Frédéric Comeau. Photo : Site web de Cain Lamarre
Me Frédéric Comeau. Photo : Site web de Cain Lamarre
La famille Cain Lamarre s'agrandit.

Le cabinet, l’un des plus importants cabinets régionaux au Québec, accueille dans ses rangs Mes Frédéric Comeau, Rosalie Richard-Roy, Olivier Lacoursière et Hrant Bardakjian.

Voici ce que nous savons sur eux.

Frédéric Comeau

Me Frédéric Comeau, Barreau 2020, est avocat au sein de l’équipe litige depuis l’an dernier.

Décrit comme « fonceur » chez Cain Lamarre, il pratique notamment dans les domaines de l’assurance collective, des crédits fiscaux en recherche et développement et de la faillite et l’insolvabilité. Il est aussi apprécié, dit-on, pour son « dynamisme, son écoute et sa capacité d’adaptation ».

Ancien de l’UQAM, Me Comeau a œuvré quelques années dans le milieu médiatique. Assistant de recherche des professeures Chantal Francoeur et Mirja Trilsch, en plus d’effectuer un stage au Tribunal administratif du travail.

Me Comeau a fait ses débuts chez Cain Lamarre à Drummondville. Il a complété son stage en droit au côté de Katheryne Desfossés, qui siège maintenant comme juge à la Cour supérieure.

Me Rosalie Richard-Roy. Photo : LinkedIn
Me Rosalie Richard-Roy. Photo : LinkedIn
Rosalie Richard-Roy

Me Rosalie Richard-Roy a été admise au Barreau en 2020, au terme de sa formation en droit à l’Université de Sherbrooke. Outre son baccalauréat, elle a complété une maîtrise en administration des affaires de l’Université de Sherbrooke.

Originaire de Val-d’Or, la Barreau 2020 a complété deux stages coopératifs aux bureaux de Val-d’Or et de Montréal de Cain Lamarre, sans oublier son stage en communication et réputation d’entreprise chez SYRUS Réputation.

Elle travaille maintenant à Val-d’Or en droit des affaires ainsi que de droit du travail et de l’emploi.

Impliquée, Me Richard-Roy a organisé plusieurs événements, par exemple à titre de vice-présidente du Club de droit des affaires et d’investissement de l’Université de Sherbrooke. Elle en a organisé d’autres à titre de fondatrice du Souper-conférence Droit-MBA et de coordonnatrice du défilé de mode de la Faculté de droit de l’Université de Sherbrooke. Elle s’impliquerait auprès de divers comités internes du cabinet.

Me Olivier Lacoursière. Photo : Site web de Cain Lamarre
Me Olivier Lacoursière. Photo : Site web de Cain Lamarre
« Dans ses temps libres, elle s’adonne à la pâtisserie, à la rénovation et aux activités de plein air. Elle apprécie également les séries et les podcasts d'enquête », indique-t-on chez Cain Lamarre.

Olivier Lacoursière

Me Olivier Lacoursière se spécialise en droit administratif, en droit de la santé ainsi qu’en droit du travail et de l’emploi. Le Barreau 2020 s’efforce de peaufiner son expertise en matière d’enquête administrative en milieu de travail ainsi qu’au niveau des plaintes de harcèlement psychologique ou sexuel. Ses mandats l’amènent à plaider au Tribunal administratif du travail, à la Cour du Québec et à la Cour supérieure.

Engagé dans sa communauté et dans sa région, le Barreau 2020 est secrétaire du conseil d’administration du Club de Golf Municipal Dallaire de Rouyn-Noranda. Il a aussi été président du Relais pour la vie de la Société canadienne du cancer de Rouyn-Noranda.

Lors de ses études, il a obtenu plusieurs bourses et prix, en plus d’avoir été président de l’Association des étudiantes et étudiants en droit civil de l’Outaouais à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa.

Me Hrant Bardakjian. Photo : Site web de Cain Lamarre
Me Hrant Bardakjian. Photo : Site web de Cain Lamarre
Hrant Bardakjian

Me Hrant Bardakjian a un parcours universitaire unique. Il a opté pour le droit après avoir obtenu un baccalauréat en sciences biomédicales de l’Université McGill. Me Bardakjian a complété son Barreau en 2017.

Spécialisé en litige civil et commercial, Me Bardakjian s’implique au sein du milieu multiculturel de Montréal, où il aime tisser des liens avec des gens de diverses origines.

Parmi ses domaines d’activité, il y a les baux résidentiels et commerciaux, les contrats et obligations, la procédure civile, le droit successoral, les vices cachés et le droit immobilier.

Les mandats et les litiges variés pris en charge par le Barreau 2017 lui ont permis de représenter divers clients comme des franchiseurs, un héritier, des fabricants d’automobiles face à des compagnies d’assurance, un liquidateur et des locateurs commerciaux.

Parmi ses loisirs et passe-temps, notons les sports et le journalisme sportif ainsi que la préservation de l’environnement. « Parmi les causes qui mobilisent Me Bardakjian, celle des sans-abris le touche particulièrement, mais l’amélioration des systèmes de la santé et de l’éducation lui tient également à cœur », affirme-t-on chez Cain Lamarre.
9606

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires