Nouvelles

Gloriane Blais radiée!

Main image

Gabriel Poirier

2022-03-11 15:00:00

Gloriane Blais n’est plus avocate, radiée par le Barreau du Québec. Voici pourquoi…

Me Gloriane Blais. Source : Facebook
Me Gloriane Blais. Source : Facebook
Gloriane Blais perd son titre de « maître ». Celle que plusieurs surnomment l’« avocate antivaccin » a refusé de se soumettre à l’examen médical ordonné par le Conseil d’administration du Barreau.

« Le Barreau du Québec confirme que madame Blais fait l’objet d’une radiation, en vertu de l’article 51 du Code des professions, étant donné qu’elle a refusé de se soumettre à un examen médical », nous indique le Barreau par courriel. L’Ordre professionnel n’a pas souhaité émettre d’autres commentaires.

Le Barreau a demandé, en février dernier, à Mme Blais de se soumettre à un examen médical. Cette demande, qui s’appuie sur l’article 48 du Code des professions, a d’abord été accueillie favorablement par Mme Blais. Elle s’est cependant ensuite ravisée, comme nous le rapportions le 21 février dernier.

Gloriane Blais a elle-même annoncé, hier soir, la nouvelle sur Twitter et Facebook, soit quelques heures avant de nous aviser par messagerie texte. L’une de ses plus récentes publications Facebook précise qu’elle fera appel de la décision du Barreau devant le Tribunal des professions.





Jointe par Droit-inc, Mme Blais a décliné notre demande d’entretien. Sa publication précise toutefois qu’elle s’adressera aux médias une fois que sa procédure d’appel sera déposée.

Plaintes disciplinaires

Gloriane Blais est visée par au moins deux plaintes disciplinaires qui ont été déposées par le Conseil de discipline du Barreau du Québec.

Des audiences disciplinaires sont d’ailleurs prévues le 14, 15 et 25 mars prochain ainsi que le 5 et 6 avril prochain en lien avec celles-ci.

Mme Blais aurait manqué, dans le cadre de la première plainte, à son devoir de « soutenir l’autorité des tribunaux ». Rappelons qu’elle a mis en doute la partialité du juge Martin Bureau, de la Cour supérieure, qui a rejeté en novembre 2020 la poursuite de 35 millions de dollars qu’elle a intentée pour un client contre Investissement Québec.

La seconde plainte concerne des « propos dérogatoires » et un « manque d’objectivité »

Rappelons que Mme Blais défraie la chronique depuis le début de la pandémie. Elle a participé à plusieurs manifestations contre la vaccination obligatoire et contre des mesures sanitaires, deux thématiques qu’elle aborde abondamment sur les réseaux sociaux.
18538

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires