Nouvelles

Nouvelles technologies: que garder à l'œil en 2024?

Main image

Camille Dufétel

2024-01-23 14:15:41

Parce que l’année 2024 ne risque pas de se dérouler sans que l’on ne parle entre autres d’intelligence artificielle, à quoi devraient veiller les avocats côté tech?

Me Amir Kashdaran, avocat chez Delegatus à Montréal et passionné de technologie et d’innovation, croit qu'il n'est pas possible aujourd’hui d’ignorer l’existence des outils d’intelligence artificielle comme ChatGPT, mais qu’il faut veiller à respecter certaines balises. Il expliquait à Droit-inc lesquelles, il y a quelques mois.

En ce début d’année 2024, Droit-inc lui a demandé quelques prédictions concernant l’utilisation des nouvelles technologies dans le milieu juridique. Selon lui:

1- On va voir une adoption accrue d'outils technologiques et d'IA par les cabinets d'avocats et les juristes pour automatiser et améliorer la façon dont les services juridiques sont rendus.

2- Avec l'utilisation croissante de l'IA et de la technologie dans la communauté juridique et par tout le monde en général, on assistera à plus de débats et de discussions sur les responsabilités éthiques de l'utilisation des outils d'IA dans le domaine juridique.

3- On devrait suivre l'évolution du projet de loi C-27, la Loi sur l'intelligence artificielle et les données. L'Europe s'est dotée d'une loi régissant l'intelligence artificielle, il faut maintenant voir si le Canada fera de même.

4- On verra plus d'entreprises et de startups pénétrer dans le domaine juridique, introduisant des technologies destinées à bouleverser l'industrie.

5- On devrait voir une augmentation de nouveaux avocats calés en technologie et de plus en plus d'avocats actifs désireux de développer leurs compétences technologiques.

6- On devrait être attentifs aux décisions judiciaires concernant l'utilisation des outils et systèmes d'IA chez nous et à l'international. Particulièrement, on devrait regarder les États-Unis et l'Angleterre où plusieurs entreprises d'IA sont poursuivies pour diverses raisons comme la violation du droit d'auteur, des lois sur la vie privée, la diffamation, et plus encore.

472

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires