Course aux stages 2024

Et pourquoi pas un stage hors Course?

Main image

Sonia Semere

2024-02-09 15:00:32

Attirer les étudiants vers les petits et moyens cabinets, c’est le défi que s’est lancé l’UdeM! On a assisté à la première édition de leur journée hors Course aux stages…

Source : Faculté de droit de l’Université de Montréal

Il n’y a pas que la Course aux stages dans la vie… Voilà ce que la faculté de droit de l'UdeM aurait pu utiliser comme slogan pour promouvoir la Journée carrière destinée aux petits et moyens cabinets, qui s'est tenue ce jeudi 8 février.

Droit-inc était présent à cette toute première édition organisée à l'initiative du Centre de développement professionnel de l’université.

Les cabinets sélectionnés offraient une grande variété de domaines de pratique donnant ainsi aux étudiants l'opportunité d'explorer de multiples possibilités.

Patrice Brunet Avocats, se présentant comme un cabinet hybride entre le droit de l'immigration et le droit du sport, a rapidement éveillé notre curiosité.

Et pour cause, Me Simon De Andrade nous confie que le domaine du droit du sport attire beaucoup l’attention des jeunes étudiants. « Ça fait vraiment rêver. Moi-même quand j’étais étudiant, c’est ça que je regardais », reconnaît-il.

Mais ce n’est pas le seul argument que l’avocat a en main pour convaincre les jeunes étudiants « On est une équipe qui est jeune, dynamique, innovante et créative où il y a de la place pour grandir ».

À quelques mètres de là, on retrouve le cabinet Ménard Martin, spécialisé en droit de la santé. Sur leur stand, des confiseries attendent les étudiants curieux d’obtenir des informations sur le fonctionnement du cabinet.

Me Marie Malavaud, avocate au sein du cabinet depuis 2019, a également des arguments imparables pour susciter l'intérêt.

« On représente des patients donc il y a toute une dimension humaine qui est très importante. En plus du droit, il y a aussi des notions médicales qui s’ajoutent, c’est un domaine très riche et très valorisant ».

Source : Faculté de droit de l’Université de Montréal

Curiosité et introspection

Selon Valérye Benoit, conseillère en ressources humaines au sein du cabinet Sylvestre Avocats Notaires, pour assurer lors de l’entretien, « il faut être curieux, prêt à toucher à tout et être ouvert d’esprit ».

Pour Valérie Alerte, associée chez Tutino Joseph Grégoire, « l’étudiant doit faire un travail d’introspection au préalable pour savoir ce qu’il recherche ».

Mais qu'attendent les étudiants de cette journée ?

Diana, étudiante en première année de baccalauréat, se trouvait par hasard dans les parages. Poussée par la curiosité, elle n'a pas hésité à rencontrer des avocats pour mieux comprendre leur quotidien.

La jeune étudiante nous avoue qu’elle n’est pas désintéressée par la Course aux stages « Ils peuvent te payer par exemple ton Barreau et te payer durant ton stage donc c’est vrai que ce sont des arguments qui nous attirent ».

Néanmoins, elle ne reste pas fermée à la possibilité de faire son stage en petit ou moyen cabinet.

Ce qu’elle veut savoir : l’histoire du cabinet, les types de domaines qui sont couverts, le nombre d’avocats. « C’est plus une affaire d’énergie et de feeling pour moi ».

Sandrine, en première année également, nous explique qu’elle a beaucoup entendu parler de la Course aux stages mais que ça reste très abstrait

Source : Faculté de droit de l’Université de Montréal

pour elle « Cette journée, c’est une belle occasion d’aller parler aux professionnels, de nous faire une idée plus réaliste ».

« Ce que je veux savoir, c’est la culture du cabinet, comment ça se passe avec le stagiaire, est-ce qu’on a un mentor, comment le stagiaire intègre le cabinet…»

Mêmes attentes pour Emma, en première année de baccalauréat, « l’objectif c’est de discuter avec les avocats, de connaître les possibilités avec un bac en droit, voir leur quotidien et comprendre en quoi consiste concrètement leur travail ».
1383

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires