Campus

Une grève sans précédent des profs de droit de McGill

Main image

Nadia Agamawy

2024-02-14 14:15:35

Richard Janda a bon espoir que les négociations débloqueront avant le 15 avril prochain. Source: Radio-Canada / Charles Séguin
Les professeurs de droit à l'Université McGill sont allés en grève hier. Cette grève du corps professoral est sans précédent depuis la fondation de l'université en 1821…



Selon l'association mcgillienne de professeur.es de droit (AMPD), une grève s'avère être la seule manière pour faire pression à l'administration pour que celle-ci négocie en bonne foi.

« Il est temps que l'Université McGill commence à travailler de concert avec ses professeur.es, et non contre eux », revendique la présidente de la Fédération québécoise des professeurs et professeures d'université (FQPPU), Madeleine Pastinelli.

Dans un communiqué publié vendredi dernier, l'AMPD fournit le contexte et les motifs de la grève. L'administration « refuse de rencontrer notre équipe de négociation de façon fréquente et régulière et, lorsque nous nous rencontrons, arrive sans préparation et procède à un rythme d'escargot, indique le communiqué. « Pendant ce temps, l'Université continue de contester devant les tribunaux notre droit même d'exister malgré une décision retentissante du Tribunal du travail accréditant le syndicat ».

Les professeur.es demandent l'amélioration des conditions de travail, notamment une garantie d'un ratio étudiant-professeur adéquat. Cette demande survient alors qu'il y a une halte récente des embauches à l'université.

Afin de rassurer les étudiant.es dont l’éducation est affectée par la grève , l'AMPD affirme que « les conditions de l'éducation de nos étudiant.es sont en jeu et nous croyons fermement que les intérêts des etudiant.es et des professeur.es sont alignés ».

Après une décision du Tribunal administratif du Québec en novembre 2022, l'AMPD est devenu le premier syndicat de professeurs de l'Université Mcgill.

« On espère avoir une convention collective avant le début des examens finaux », a souligné le professeur Richard Janda dans une entrevue avec Radio-Canada. A ce stade-là, il n'est pas encore clair si la grève des professeur.es se poursuivrait ou non jusqu'à l'obtention des demandes et la ratification d'une convention collective.

1314

1 commentaire

  1. Joanne B
    Joanne B
    il y a un mois
    Maitre
    Est-ce que c’est code pour plus d’argent?
    “l'amélioration des conditions de travail”

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires