Nominations

Un nouvel associé nommé chez…

Main image

Nadia Agamawy

2024-02-26 08:30:58

Denis V. Keseris. Source: Gowling WLG
Fort d’une vaste expérience internationale, un nouvel associé fait désormais partie d’un cabinet tout aussi international. De qui s’agit-il?

Me Denis V. Keseris occupe désormais le poste d’associé et agent de brevets au sein du cabinet Gowling WLG, à Montréal.

Avec 20 ans d’expérience professionnelle à son actif, Me Keseris s’est fait une spécialité en brevets et propriété intellectuelle (PI). Sa pratique couvre l’acquisition de brevets dans plusieurs domaines, dont l’intelligence artificielle, la fintech, les dispositifs médicaux, les logiciels et les télécommunications.

Il a travaillé une dizaine d’années au Royaume-Uni à titre d’associé chez Gill Jennings & Every ainsi que Withers & Rogers.

Avant de s’adonner à la pratique privée, Me Keseris travaillait à titre d’examinateur de brevets au sein des Offices de la propriété intellectuelle du Canada et du Royaume-Uni.

« La riche expérience que possède Denis dans le domaine des technologies novatrices fait de lui un atout précieux pour ces clients qui comptent sur nous pour maximiser et préserver leurs actifs de PI », se félicite Pierre Pilote, associé-directeur du bureau de Gowling WLG à Montréal.

Me Keseris est titulaire d’un baccalauréat en sciences appliquées de l’Université d’Ottawa et d’un certificat d’études supérieures en droit de la propriété intellectuelle de l’Université londonienne Queen Mary.

1004

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires