Nouvelles

Norton Rose pleure un grand associé

Main image

Sonia Semere

2024-03-01 15:00:57

Brian Mulroney. Source: Radio-Canada
L’ancien premier ministre du Canada et associé principal de Norton Rose est décédé. Sur Droit-inc, ses amis et confrères lui rendent hommage…


Brian Mulroney, ancien premier ministre du Canada et associé principal du cabinet Norton Rose, est décédé à l'âge de 84 ans.

« Nous souhaitons offrir nos plus sincères condoléances à sa famille, à ses proches et à nos compatriotes du Canada à la suite du décès de ce grand homme et leader. Le souvenir qu’il laisse sera celui d’un homme d’État, d’un visionnaire et d’un humaniste », rend hommage Norton Rose, par communiqué.

Originaire de Baie-Comeau, Brian Mulroney a été premier ministre du Canada de 1984 à 1993. Il était également avocat, homme d’affaires et philanthrope.

En 1964, bien avant de se lancer en politique, il a travaillé pour le cabinet montréalais Ogilvy Renault, aujourd’hui Norton Rose qu’il a, de nouveau, rejoint à la fin de son mandat en tant que premier ministre.

Me Mulroney était notamment spécialisé dans les négociations collectives. Il a ainsi représenté des entreprises comme la Compagnie minière IOC et la Power Corporation of Canada.

Norman Steinberg. Source: LinkedIn
Norman Steinberg, vice-président de BFL Canada, a eu l’occasion de travailler à ses côtés chez Norton Rose.

« Après son retour de la politique, nous avons souvent eu l’occasion de voyager ensemble avec l’objectif de faire du développement des affaires de notre firme. C’était une personne importante dans la stratégie de croissance », confie-t-il à Droit-inc.

Ce qu’il retient de l’ancien associé? Son haut sens des affaires, assurément. « Quand on a fusionné avec Norton Rose à Londres, il était un peu comme un ambassadeur du groupe. Il a ramené beaucoup d’opportunités et de nouveaux clients. Il était tellement respecté dans le monde des affaires ».

Marc-André Blanchard, Yves Fortier et Simon Potter. Sources: CDPQ, Cabinet Yves Fortier et Consultation Simon Potter Inc.
Un réseau mondial


Un vrai sens des affaires, c’est également ce que souligne Marc-André Blanchard, chef de CDPQ mondial. Selon lui, Brian Mulroney était « probablement l’un des Canadiens qui avait le plus grand réseau dans le milieu des affaires à travers le monde ».

« Il n’hésitait pas à faire appel à son réseau afin d’aider une institution québécoise ou canadienne. Il était d’une grande générosité et très efficace ».

« Excellent communicateur, grand plaideur », voilà comment l’avocat Yves Fortier qui a longtemps travaillé à ses côtés, et qui est resté un fidèle ami, le décrit.

Il se remémore notamment une affaire qu’il a brillamment traitée au début de sa carrière.

« J’étais l’avocat des propriétaires d’une station de ski dans les Cantons-de-l'Est, il y avait un conflit de travail. Je lui ai donné le dossier, car à ce moment-là, il était mon avocat junior. On était en pleine période de fêtes de fin d'année. Il a travaillé le jour de Noël et les jours qui ont suivi et il a obtenu gain de cause. Le président de la compagnie m’a appelé pour me dire : Je ne veux plus faire affaire avec toi, je ne veux que Me Mulroney », plaisante-t-il.

« On ressent tous une grande tristesse. C’était un grand homme, un homme d’État absolument magnifique qui a élevé le Canada », déclare, pour sa part, Simon Potter.

Il a eu l’occasion de travailler à ses côtés durant de longues années chez Norton Rose. Selon lui, Brian Mulroney était un avocat très recherché.

« Les clients le recherchaient non seulement pour ses connaissances juridiques, mais aussi pour son énergie, sa stratégie et sa capacité à faire comprendre les deux côtés d’un argument ».

Simon Potter se souvient d’un homme qui aimait profondément les gens. Brian Mulroney se montrait ainsi très proche de la nouvelle génération « Il cherchait toujours à établir un lien avec les stagiaires, les étudiants... Tout le monde voyait sa capacité humaine, son grand cœur. C’était un personnage très attachant ».

En 2001, l'Association canadienne pour les Nations Unies a ainsi décerné le prix Citoyen du monde à Brian Mulroney.

En 2007, il a, par ailleurs, été honoré par le Barreau du Québec, qui lui a décerné le titre d'avocat émérite en reconnaissance des résultats positifs et exceptionnels de son engagement social au sein de différentes collectivités au Canada et dans le monde.

Olga Farman, Luc Boucher et Luc Morin. Source: Norton Rose Fulbright et LinkedIn
Les hommages pleuvent


Sur LinkedIn, les hommages pleuvent également.

« C’est le cœur brisé que je tiens à rendre hommage à un grand homme d'État, un visionnaire. Brian Mulroney a été un associé et un mentor grandiose, mais surtout, un ami précieux au quotidien. Il demeurera une source d’inspiration inépuisable, non seulement pour moi, pour nous, mais pour des générations à venir », a déclaré Olga Farman, associée directrice de Norton Rose.

Une tristesse partagée par Luc Boucher, directeur juridique chez Desjardins « Onde de choc ce soir avec le départ de M. Mulroney. Tout jeune avocat chez Ogilvy Renault, j’ai eu la chance incroyable d’être un de ses voisins de bureau pendant quelques années. Je n’irai jamais prétendre que je le connaissais bien ou que j'interagissais fréquemment avec lui tellement il m'impressionnait par sa prestance, mais le ti-cul que j’étais a apprécié chacune de ses interactions avec notre ancien premier-ministre et a adoré chaque histoire qu’il prenait parfois le temps de raconter!».

Luc Morin, associé chez Norton Rose, ne tarit pas d’éloges également à son sujet « Au bureau, Monsieur Mulroney était ce collègue qui vous appelait au parfait moment pour prendre de vos nouvelles, pour vous féliciter, pour vous encourager, pour vous raconter une de ces nombreuses anecdotes vous faisant oublier que la personne au bout du combiné était un des derniers titans de la politique canadienne ».

Brian Mulroney laisse dans le deuil son épouse Mila et ses enfants Caroline, Ben, Mark et Nicolas.

2510

1 commentaire

  1. Alphonse Giard, c.r.
    Alphonse Giard, c.r.
    il y a un mois
    avocat à la retraite
    J’ai connu Brian Mulroney alors que j’étais avocat-conseil chez Ogilvy Renault. Il avait une forte présence empreinte d’amabilité. Il était un visionnaire et un leader. Il fut l’un de nos plus grands chefs d'État.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires