Nouvelles

Grosse manif pour Gloriane Blais!

Main image

Marie-ève Buisson

2024-03-12 15:00:42

Gloriane Blais. Sources: Twitter et Facebook
Des centaines de manifestants étaient présents au palais de justice de Québec en soutien à l’ex-avocate Gloriane Blais. Pourquoi?

Plus de 250 personnes étaient présentes ce lundi 11 mars, devant le palais de justice de Québec, en soutien à l’ex-avocate Gloriane Blais, rapporte le Journal de Québec.

Parmi les manifestants, on retrouvait des personnes provenant de Drummondville, Granby, Rimouski, Trois-Pistoles, Val-d’Or et Gatineau.

De nombreux influenceurs connus, tels que François Amalega, Samuel Grenier, Pierre Coulombe et Carl Giroux, étaient présents pour soutenir l’ex-avocate.

Rappelons que Gloriane Blais a soumis une requête pour obtenir l'autorisation de faire appel de sa radiation de huit ans, décidée par le Barreau du Québec.

On a reproché à Gloriane Blais de manquer à son obligation d’avocate de « soutenir l’autorité des tribunaux » et de faire preuve « d’objectivité, de modération et dignité ».

On lui a aussi reproché d’avoir attaqué l’impartialité d’un juge en 2020 et en 2021.

Le 21 février dernier, Gloriane Blais a publié sur X un message où elle encourageait les gens à venir assister à son audience du 11 mars.

« SOYEZ MASSIVEMENT présents ce lundi 11 mars 2024 à Québec. Réservez votre vol, votre train, votre autobus, organisez votre covoiturage, ça l'arrive vite, prenez congé, MANIFESTER votre appui là où ça compte le plus », peut-on lire.

Selon elle, ce rassemblement n’était pas un spectacle. « Je ne fais pas partie d’une pièce de théâtre », dit-elle.

Pour Carl Giroux, qui était présent au moment de la manifestation « cette cause est une cause pour tout le peuple. Ce qu’a vécu Gloriane Blais est inacceptable. Ça n’a pas de sens, ça aurait pu arriver à n'importe qui. Il faut dénoncer ça », dit-il dans une vidéo.

Il avoue également avoir été surpris du nombre de personnes présentes en soutien à l’ex-avocate.

« Ce qui m’a impressionné aujourd’hui c’est de voir le côté humain des gens. C’était beaucoup dans l’amour, il y avait une belle ambiance. Je crois que c’était un très beau rassemblement », ajoute-t-il.

De son côté, Samuel Grenier n’était pas surpris de voir autant de manifestants.

« On allait au palais de justice en sachant qu’il y aurait beaucoup de monde. Je savais qu’il allait y avoir des autobus remplis de gens ».

3546

2 commentaires

  1. A
    A
    Elle va en appel de la CS qui a refusé d'intervenir suite au jugement du TP. On le cite:

    [18] En effet, les moyens d’appel soulevés ne contiennent aucun argument défendable en ce qui a trait aux conclusions du Conseil quant à sa culpabilité. Ils ne remettent aucunement en question des éléments spécifiques de la preuve administrée ni l’interprétation de la disposition de rattachement sur laquelle reposent les déclarations de culpabilité. Au surplus, la Déclaration d’appel ne contient aucun reproche relatif à la décision sur sanction.

    [19] À la lumière de ce qui précède, le Tribunal conclut au rejet de l’appel au motif qu’il n’a aucune chance raisonnable de succès et qu’il est voué à l’échec.

    Blais c. Barreau du Québec (syndic adjoint), 2023 QCTP 12 (CanLII)

    • Anonyme
      Anonyme
      il y a un mois
      Le fond du baril
      Elle a déjà atteint le fond du baril, mais elle creuse encore.

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires