Nouvelles

Une blague de mauvais goût coûte cher à un avocat

Main image

Nadia Agamawy

2024-03-14 15:00:55

Me Frédéric Paré. Source: Cliche Laflamme Loubier Avocats
Un avocat écope d’une amende pour une blague déplacée lors d’une audience judiciaire…

Le Conseil de discipline du Barreau du Québec a rendu une décision concernant Me Frédéric Paré, à la suite d'une plainte déposée à son encontre. Celui-ci se voit infligé une amende de 4000$.

La plainte contre Me Paré faisait suite à un incident survenu lors d’une audience où il a fait une blague jugée de mauvais goût devant la juge Myriam Cantin. L’avocat a fait allusion à des « activités dégradantes à caractère sexuel » orchestrées par des étudiants lors de la rentrée universitaire.

« Alors pour votre initiation dans notre district, on a préparé des queues de billard et de la Vaseline, c’est mandatoire [sic] dans le coin », s’était exprimé Me Paré en début de l’audience.

Selon la décision, Me Paré est reconnu coupable de violation des règles déontologiques de la profession d'avocat.

La blague, jugée comme frôlant la violence verbale, a été considérée comme inappropriée et contraire aux principes d'éthique et de respect qui régissent la profession d'avocat.

En réaction à la blague, plusieurs personnes présentes s’étaient mises à rire alors qu’une femme a déclaré à voix haute être heureuse « de ne pas avoir subi ça ». Au terme de l’audition, la juge Cantin s’est adressé à Me Paré en lui indiquant que sa blague est déplacée et qu’elle souhaite « que ça ne se reproduise pas ».

Me Paré, qui a plaidé coupable, s’est représenté lui-même devant le Conseil de discipline du Barreau. Sans chercher à se justifier, l’avocat s’est excusé en mentionnant un manque de sommeil les jours précédant l’audience.

Membre du barreau depuis 2002, Me Paré est avocat chez Cliche Loubier Avocats.

Me Paré n'a pas souhaité commenter à Droit-Inc.

5305

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires