Nouvelles

L’ouverture du palais de justice de Roberval se ferait au début de 2025

Main image

Radio-canada Et Cbc

2024-03-26 12:00:59

Les travaux se poursuivent au palais de justice de Roberval. Source: Radio-Canada / Vicky Boutin
Les travaux du palais de justice devraient se terminer d'ici la fin de 2024, pour une ouverture au début de 2025…

Lourdement endommagé par les flammes le 8 mai 2021, le palais de justice Roberval agrandi et amélioré se fait toujours attendre. Selon des réponses obtenues par le Barreau du Saguenay-Lac-Saint-Jean, les travaux devraient se terminer d'ici la fin de 2024, pour une ouverture au début de 2025.

Les travaux se poursuivent au palais de justice de Roberval près de trois ans après l'incendie majeur survenu alors que le bâtiment faisait l'objet d'importantes rénovations. Québec prévoyait que le nouveau palais de justice agrandi et rénové soit accessible à la fin de 2023.

Le Barreau du Saguenay-Lac-Saint-Jean avait récemment interpellé le ministère de la Justice pour obtenir un échéancier.

(On voulait savoir) quels délais on pourrait prévoir avant de pouvoir intégrer les nouveaux locaux parce que l'hiver était à nos portes. On n'avait pas de dates. Il y a des enjeux de déplacements. Les juges doivent se déplacer, les avocats doivent se déplacer, les citoyens doivent se déplacer. Quand on parle d'un procès de détenus, on parle aussi des témoins qui doivent se déplacer de Roberval à Alma, a mentionné Joanie Labrecque-Tremblay, première conseillère au Barreau du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Le ministère de la Justice a répondu aux préoccupations du Barreau régional.

On parle de la fin des travaux vers 2024 et la mise en oeuvre pour effectuer l'ouverture du palais de justice au début de 2025. On espère qu'il n'y aura pas d'échéance encore, a-t-elle chiffré.

Plusieurs raisons avancées

La Société québécoise des infrastructures (SQI) impute le retard au contexte de surchauffe du marché jumelé à une pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie de la construction.

À cela s’ajoutent, des difficultés d’approvisionnement de matériaux et d’équipement.

Ces défis doivent être pris en compte et exercent une forte pression sur les échéanciers de l’ensemble des projets d’infrastructure, dont celui du palais de justice de Roberval, a-t-on fait savoir par courriel du côté de la SQI.

Les travaux initiaux de rénovation de l’édifice construit en 1908 avaient débuté en septembre 2019.

Actuellement, la majorité des audiences se déroulent, depuis septembre 2022, dans un palais de justice temporaire à la Plaza Roberval.

Du 1er septembre 2022 au 1er septembre 2023, 30 journées ont été déplacées dans le district judiciaire d'Alma. Depuis ce temps, 17 journées ont été déplacées.

Des constables spéciaux inquiets

La solution provisoire préoccupe le Syndicat des constables spéciaux du gouvernement du Québec (SCSGQ).

Il soulève des enjeux de sécurité pour ses membres, mais également pour les citoyens qui fréquentent l'édifice commercial.

Lorsqu'on place un palais de justice, que ce soit à Roberval ou ailleurs, dans un centre d'achat, le danger est accru. Le risque, au lieu d'être diminué, augmente. Il y a beaucoup de va-et-vient, aucun contrôle, aucun point de contrôle. Les gens peuvent entrer avec ce qu'ils veulent sur eux, ça peut être une arme blanche, une arme à feu, ça peut être n'importe quoi, a prévenu Franck Perales, président du SCSGQ.

Officiellement, la SQI indique que le budget et l’échéancier des travaux du palais de justice de Roberval sont en cours de révision.

Ceux-ci devraient être connus d’ici l’été tout comme la date d’ouverture.

178

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires