Carrière et Formation

Le travail hybride, la nouvelle formule gagnante?

Main image

Sonia Semere

2024-04-19 15:00:28

Pierre-Marc Mallette et Marie-Christine Lavallée. Source: Bernard & Brassard
Pierre-Marc Mallette et Marie-Christine Lavallée. Source: Bernard & Brassard
Un cabinet a fait le choix de proposer le travail hybride comme modèle d’organisation. Alors, quels sont les avantages de ce modèle?

Chez Bernard & Brassard, le travail hybride s’est imposé, depuis la pandémie, comme le modèle d’organisation du cabinet.

Droit-inc a échangé avec Pierre-Marc Mallette, associé et responsable du groupe Litige et résolution de conflit et Marie-Christine Lavallée, avocate en droit des affaires, des enjeux autour de ce modèle de travail.

Me Mallette nous explique que le cabinet a fait le choix « d’une politique élastique ».

« Depuis la fin de la pandémie, on a décidé de donner de la liberté et de la flexibilité à nos équipes de pouvoir travailler de l'extérieur à leur guise ».

En mettant en place ce modèle, le cabinet s'attendait à ce qu'il y ait moins de présence hebdomadaire au bureau.

Et pourtant, cela semble davantage encourager les équipes à revenir. « C'est pour ça que j'appelle ça la politique élastique, plus on donne de liberté aux gens et plus ils reviennent au bureau, mais selon leur propre volonté! »

En effet, quand les membres de l’équipe viennent, c'est pour des raisons spécifiques, des rencontres notamment.

« Quand on fait des rencontres de comité ou des rencontres de secteur, ça se fait aussi en mode hybride », ajoute l’associé.

Préserver la cohésion d’équipe

Ce modèle d’organisation assure-t-il une cohésion d’équipe et permet-il de développer une réelle culture de cabinet?

Assurément, pour le cabinet Bernard & Brassard.

« Il y a des gens qui peuvent être en présentiel, d’autres à l'extérieur, mais on remarque que les gens reviennent quand même en présentiel pour voir leurs collègues. On fait beaucoup d'activités aussi, cela fait en sorte que les gens, quand ils viennent au bureau, ils viennent avec le sourire ».

Pour cela, le maître mot du cabinet, c’est : la confiance. Selon eux, c’est un signe positif de dire à leurs employés : « on vous fait confiance, vous allez utiliser ce modèle de manière intelligente et vous allez continuer, dans le fond, à nous prouver que la politique fonctionne ».

En retour, ce modèle semble grandement être apprécié par les équipes.

« Je pense qu'il faut travailler dans le plaisir et dans le bonheur. Il faut être heureux, et cette flexibilité enlève une portion de stress ».

Dans ce modèle d’organisation, la question d'économie de temps est également un enjeu majeur.

« Au niveau de la productivité dans une journée, tu es capable d'en faire plus si tu n'as pas le déplacement à prendre en compte », assure Pierre-Marc Mallette.

« L'idéologie de dire que tu es plus productif quand tu es au bureau, je pense que la pandémie a prouvé que c'était totalement faux », ajoute Marie-Christine Lavallée.

Finalement, le mode hybride permet surtout une réelle flexibilité et assure une liberté totale aux membres de l’équipe dans leur manière d’organiser leurs journées de travail.

2398

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires