Nouvelles

Deux jeunes avocats lancent leur cabinet

Main image

Sonia Semere

2024-05-09 13:15:19

Mes Ernst Rybackov St-Jean et Sarah Debbih
Mes Ernst Rybackov St-Jean et Sarah Debbih
Deux jeunes avocats viennent d’ouvrir leur propre cabinet après seulement moins d’un an de pratique. Droit-inc a jasé avec eux.

En juillet dernier, Boavista Services Juridiques accueillait Mes Ernst Rybackov St-Jean et Sarah Debbih, tout juste assermentés.

Moins d’un an après, voilà que les deux jeunes avocats ont décidé de voler de leurs propres ailes en fondant leur cabinet baptisé Ernst & Debbih Avocats.

Les deux associés proposent leurs services en litige civil commercial, en droit familial et protection de la jeunesse ainsi qu’en droit des affaires.

Un projet qui est né très tôt, dès leur stage au sein du cabinet Boavista.

« On a toujours eu cette idée-là, de peut-être éventuellement partir ensemble, au moment venu », expliquent-ils à Droit-inc.

« Très vite, on s'est rendu compte qu'on voyait le droit d'une certaine façon, qu’on avait nos propres valeurs ».

Pour les deux associés, ce qui prime avant tout, c’est d’assurer à chaque citoyen, un égal accès à la justice.

« On veut que le client nous voit comme des avocats sensibles à leur situation, qui peuvent les représenter. C’est un peu naïf comme concept, parce que bien évidemment, l'argent, il faut que ça rentre mais pour l'instant, on n'en est pas là ».

Côté tarif, justement, comment s’aligne le cabinet? Une consultation juridique s’élève à 150 $ et le taux honoraire est autour de 190 $.

« Après, tout dépend du client devant qui on est, on s’adapte si la personne a peu de moyens », ajoute Me Debbih.

Et quid du recrutement? Pour le moment, les deux associés assurent vouloir solidifier les fondations du cabinet et affiner la structure de l'entreprise. Deux points essentiels avant de commencer à engager du personnel.

Mais se lancer, si jeunes et avec si peu d’années de pratique, n’est-ce pas un pari osé?

Nul doute que sans les conseils avisés d’avocats seniors, ce projet aurait été difficilement envisageable.

« On nous a souvent dit de ne pas avoir peur parce que tout est nouveau dans la vie. On nous a aussi prévenu que rien ne serait facile et qu’il ne fallait jamais mettre ses clients de côté ».

1529

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires