Campus

Les meilleures facs de droit aux examens du Barreau

Main image

Marie-Ève Buisson

2024-05-09 15:00:47

Robert Leckey, Richard Wagner, Chanel Alepin, Marie-Eve Sylvestre et Juliette Regoli.
Robert Leckey, Richard Wagner, Chanel Alepin, Marie-Eve Sylvestre et Juliette Regoli.

Quelles facs de droit se démarquent aux examens du Barreau du Québec? Droit-inc vous dévoile le classement…

À la suite des évaluations finales régulières et de reprise de l’année 2022-2023, l’École du Barreau a fait paraître le taux de réussite des étudiants par provenance universitaire.

Pour l’année 2022-2023, l'Université McGill mène, que ses étudiants aient suivi un cours préparatoire ou non. En effet, 100% des étudiants ont réussi l’examen au programme long et plus de 97% ont réussi au programme intensif.

« Je sais que les taux de réussite par faculté fluctuent un petit peu d’une année à l’autre. Évidemment, c'est un beau chiffre pour nous, mais je suis conscient aussi que les taux de réussite varient un peu », réagit le doyen de la Faculté de droit de l’Université McGill, Me Robert Leckey.

Selon lui, ce chiffre peut être expliqué par le programme intégré qui amène les étudiants à étudier le common law et le droit civil.

« Pour moi, c'est quand même rassurant de voir ce taux de réussite puisque ça concerne notre approche unique qui amène des résultats satisfaisants », ajoute-t-il.

Les résultats peuvent aussi être expliqués par leur ancienne étudiante Me Juliette Regoli qui a obtenu la meilleure note ex aequo à l’examen du Barreau pour l’année 2022-2023.

Université d’Ottawa au bas du classement

L’Université d’Ottawa est au bas du classement depuis deux ans maintenant. Pour l’année 2021-2022, plus de 67% des étudiants ont réussi l’examen sans cours préparatoire et plus de 58% ont réussi avec cours préparatoire.

La doyenne de la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa, Me Marie-Eve Sylvestre, explique que leur programme n'est pas destiné qu’aux étudiants souhaitant devenir avocats.

« Notre objectif est de former des juristes brillants, rigoureux et engagés qui seront prêts à contribuer à la société canadienne. Ça va bien au-delà de l’École du Barreau », explique-t-elle.

Ainsi, pour la doyenne, l’objectif principal de la Faculté de droit n’est pas de préparer les élèves aux examens du barreau.

« On veut développer leur sens critique, on veut aussi les initier à des domaines du droit qui ne sont pas nécessairement enseignés à l’École du Barreau mais qui sont à notre avis le futur de la profession juridique », ajoute-t-elle.

Me Sylvestre reconnaît tout de même que la majorité des étudiants souhaitent devenir avocats. L’Université travaille depuis plusieurs années avec l’École du Barreau afin d’identifier « là où les étudiants font le moins bien ».

Pour préparer ses étudiants, la Faculté de droit offre des cours où les matières sont évaluées par l’École du Barreau.

« Nous sommes l’une des rares facultés à enseigner l’éthique, qui est une matière évaluée à l’École du Barreau », pointe-t-elle.

L’Université d’Ottawa va également lancer un nouveau programme, une licence en droit, en septembre prochain qui changera la séquence des cours obligatoires.

Ainsi, certains cours qui étaient habituellement enseignés en première année le seront en deuxième année.

« La matière sera plus fraîche dans la mémoire des étudiants qui seront prêts à intégrer l’École du Barreau », conclut Me Sylvestre.

À la défense de l’Université d’Ottawa

L’avocate Chanel Alepin a fait une vidéo TikTok dans laquelle elle défend l’Université d’Ottawa et son taux de réussite aux examens du Barreau.

Elle répond au commentaire d’un de ses abonnés: « Elle ne veut pas dire les taux de réussite des universités aux examens du barreau sur Tik Tok, car son université a eu les pires résultats ».

« Vous n’avez pas à vous en faire pour moi qui a étudié à l’Université d’Ottawa. Dans un premier temps, mon père est aussi allé à cette université en 1978, il a eu une super belle carrière et il a encore beaucoup de plaisir à pratiquer le droit », dit-elle.

Elle donne comme autre exemple le très honorable juge Richard Wagner qui a, lui aussi, étudié à l’Université d’Ottawa.

« Le juge Wagner n’a gradué pas de McGill, et non! Il a gradué de l’Université d’Ottawa. Alors, ne vous inquiétez pas pour moi, je vous le dis, Ottawa ça mène loin! », conclut-elle.


L’École du Barreau n’a pas souhaité accorder d’entrevue à Droit-Inc.

Tableaux du classement

Voici le classement de chacune des Facultés de droit du Québec, en incluant l’Université d’Ottawa. Le seuil de réussite était établi à 60 %.

Sans cours préparatoires

Avec cours préparatoires

5063

1 commentaire

  1. Unif
    Test
    J'aimerais être capable de publier un commentaire que j'aime l'université

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires