Nouvelles

Le fils d’un juge « battu et ligoté »

Main image

Marie-Ève Buisson

2024-05-27 10:15:29

Source: Evanto
Source: Evanto
Le fils d’un juge du grand Montréal aurait été séquestré, battu, ligoté et menacé de mort…

Un homme de 18 ans a été agressé le 1ᵉʳ novembre 2022, par deux jeunes hommes. La victime, qui est le fils d’un juge, a été séquestrée pendant près de sept heures. Son identité est protégée par une ordonnance de non-publication, rapporte le Journal de Montréal.

L’agression n’a pas été commise à cause de la profession du père de la victime, mais bien à cause d’un vol de voiture qui a mal tourné.

L’un des agresseurs, Alehandro Nicolas-Boucher, a plaidé coupable cette semaine aux accusations de séquestration, agression armée, voies de fait causant des lésions et extorsion. Il a été condamné à 30 mois de détention.

Il a aussi admis sa participation à des vols de véhicules à Montréal et en Ontario, ce qui lui a valu trois mois supplémentaires de détention.

Son complice revient en cour le mois prochain.

Agression

L’agression a eu lieu un matin, alors que le fils du juge se dirigeait vers une voiture. Deux assaillants, cachés dans des buissons, l'ont attaqué avec des coups de pied avant de le jeter dans la voiture.

Ils lui ont attaché les mains et mis une tuque sur la tête, puis ont filmé la scène et diffusé les vidéos sur les réseaux sociaux.

Le jeune homme séquestré a réussi à les convaincre de le libérer en échange de 15 000$. Les agresseurs ont contacté à plusieurs reprises la copine et la mère de la victime, exigeant l'argent.

Lorsqu’il est rentré chez lui, « son chandail était couvert de sang et il portait plusieurs blessures, dont des marques au niveau du cou ».

Avant de l'envoyer en prison, le juge Eric Simard a réprimandé Alehandro Nicolas-Boucher: « Vous commencez dans la cour des grands! Je suis surpris de la gravité des infractions pour quelqu’un qui n’a pas d’antécédent », a-t-il dit en référence au dossier vierge de l’accusé, rapporte le Journal de Montréal.

2745

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires