Nouvelles

Les noms à rallonge des cabinets font une victime

Main image

Didier Bert

2024-06-17 13:15:21

Les noms à rallonge des cabinets font une victime. Source: Evanto
Les noms à rallonge des cabinets font une victime. Source: Evanto
La superposition des noms d’associés a coûté sa place à une employée de cabinet…

Quand des avocats s'associent ou que des cabinets fusionnent, il est tentant de trouver un nom qui cite l'ensemble des parties.

Cependant, cette pratique répandue peut créer des inconvénients. L'employée d'un cabinet britannique vient d'en faire l’amère expérience.

Celle-ci, embauchée comme réceptionniste, avait comme principale tâche de répondre aux appels téléphoniques et de les orienter au sein du cabinet. Mais la firme a mis fin à son contrat après seulement huit jours de travail, rapporte RollOnFriday.

Le cabinet a remis en question les performances de la réceptionniste, en raison de son incapacité à prononcer le nom du cabinet Wykeham-Hurford Sheppard & Son. Cela a conduit l'employeur à mettre fin au contrat, invoquant l'impossibilité pour la réceptionniste d’exercer ses fonctions selon les normes requises.

De son côté, la réceptionniste s'était plainte auprès du directeur du cabinet de la difficulté à dire le nom du cabinet par téléphone.

L'affaire s'est retrouvée devant un tribunal, l'employée ayant contesté son licenciement, et alléguant que son contrat avait été résilié en raison de son handicap, à savoir des douleurs au dos, à l'épaule et au cou. Elle poursuivait le cabinet pour discrimination et harcèlement.

Le cabinet Wykeham-Hurford Sheppard & Son s’est défendu de toute discrimination, et mettant l’accent sur les problèmes de performance de l’ex-employée.

Le tribunal a rejeté toutes les demandes de l’ex-réceptionniste, qui a donc officiellement perdu son emploi pour ne pas avoir atteint les performances demandées par son employeur. Le tribunal a suggéré qu'un réceptionniste devrait raisonnablement surmonter un tel problème d'élocution du nom du cabinet en pratiquant, ou en gardant le nom écrit sous les yeux lorsqu'il répond au téléphone.

On ne sait pas si, dans sa recherche d’un nouvel emploi, l’ex-réceptionniste a envoyé son CV au cabinet américain Ziffren, Brittenham, Branca, Fischer, Gilbert-Lurie, Stiffelman, Cook, Johnson, Lande & Wolf.

2149

Publier un nouveau commentaire

Annuler
Remarque

Votre commentaire doit être approuvé par un modérateur avant d’être affiché.

NETiquette sur les commentaires

Les commentaires sont les bienvenus sur le site. Ils sont validés par la Rédaction avant d’être publiés et exclus s’ils présentent un caractère injurieux, raciste ou diffamatoire. Si malgré cette politique de modération, un commentaire publié sur le site vous dérange, prenez immédiatement contact par courriel (info@droit-inc.com) avec la Rédaction. Si votre demande apparait légitime, le commentaire sera retiré sur le champ. Vous pouvez également utiliser l’espace dédié aux commentaires pour publier, dans les mêmes conditions de validation, un droit de réponse.

Bien à vous,

La Rédaction de Droit-inc.com

PLUS

Articles similaires