L’Agence Bloomberg rapporte que Juroviesky & Ricci LLP est en quête de "méthodes non traditionnelles", comme la mise aux enchères des droits de vote et des droits économiques des investisseurs aux plus offrants.

L'avocat Henry Juroviesky a précisé qu'il avait obtenu "de sérieuses expressions d'intérêt" de la part d'au moins deux firmes américaines de fonds spéculatifs après avoir sollicité des offres de sociétés reconnues pour acheter des titres de dette en difficulté.

"La prochaine étape consiste à faire en sorte que les acheteurs viennent à la table, à insuffler de l'élan à ce processus et à espérer que de bonnes choses arrivent pour les détenteurs de papier commercial", a déclaré à Bloomberg M. Juroviesky

Le cabinet d'avocats incite les investisseurs à vendre leurs droits de vote après que le groupe responsable du plan de restructuration eut refusé de racheter les titres des investisseurs individuels.

Les fonds spéculatifs pourraient avoir plus de pouvoir de négociation que les particuliers, selon le cabinet de M. Juroviesky.