Le département de la Justice des États-Unis a dépensé 544 338 dollars pour améliorer sa page LinkedIn
Le département de la Justice des États-Unis a dépensé 544 338 dollars pour améliorer sa page LinkedIn
Le département de la Justice des États-Unis a bel et bien dépensé 544 338 dollars pour… mettre en avant son profil sur LinkedIn.

Le gouvernement se justifie en expliquant que le réseau professionnel en ligne sera prochainement son nouveau mode de recrutement, rapporte le Daily Dot.

C’est l’entreprise Carahsoft Technology Corporation qui a décroché le juteux contrat d’améliorer la «marque» du département de la Justice. Elle va notamment créer un «profil d’entreprise amélioré» et de la «publicité ciblée» pour des profils hautement qualifiés.

Un accès illimité à 250 millions de profils

La question qu’on se pose, c’est de savoir si parmi l’équipe de communication du département il ne se trouve pas un salarié qui aurait été capable de gérer un profil LinkedIn, et ce pour moins d’un demi-million de dollars…

Un coût qui est par ailleurs qualifié de «prix juste et raisonnable, estimé sur la compétition entre les revendeurs» de produits LinkedIn.

Le contrat a attiré beaucoup d’attention sur le profil du Département, qui est passé de quelques centaines de relations à plus de 27 000 contacts en peu de jours.

Grâce au service «recruteur» de LinkedIn, le gouvernement pourra alors via sa page jouir d’un accès illimité aux profils des 250 millions d’utilisateurs du site.

Quand on est un département gouvernemental, et au vu du nombre d’étudiants qui sortent chaque année des facultés de droit, le recrutement ne devrait pourtant pas être un problème…