Luis-Andres Guimont-Mota comparaîtra jeudi, au palais de justice de Montréal, sous des accusations de voies de fait, de menaces et de vol qualifié.
Luis-Andres Guimont-Mota comparaîtra jeudi, au palais de justice de Montréal, sous des accusations de voies de fait, de menaces et de vol qualifié.
Le jeune homme de 22 ans comparaîtra jeudi, au palais de justice de Montréal, sous des accusations de voies de fait, de menaces et de vol qualifié.

« Les policiers ont répondu à un appel de violence conjugale dans un appartement de la rue Jeanne-Mance et se sont rendus sur les lieux pour prendre la plainte, a dit l'agent __Danny Richer, porte-parole de la police de Montréal. Un suspect a été arrêté un peu plus tard relativement à cette plainte.»

La police n'a cependant pas voulu confirmer l'identité du suspect dans cette histoire, mais selon nos informations, il s'agit bel et bien du porteur de ballon des Redmen, Luis-Andres Guimont-Mota.

Selon nos sources, Guimont-Mota aurait battu sa petite amie en début de journée. Il l'aurait frappé à plusieurs reprises.

« Des services d'aide ont été offerts à la jeune femme impliquée dans cette affaire », a dit l'agent Richer, ajoutant que la victime n'a toutefois pas été transportée à l'hôpital.

De son côté, l’Université McGill a fait savoir en fin de soirée que « conformément aux lignes directrices du département d'athlétisme de l'Université, ce joueur est immédiatement suspendu de l'équipe de football en attendant la résolution de son cas par la cour ».

« Le Bureau du premier vice-principal exécutif adjoint (études et vie étudiante) enquêtera sur cette situation, lit-on dans un communiqué. En accord avec les valeurs et les politiques de l'Université McGill, les mesures appropriées seront appliquées.»

Choisi joueur par excellence au sein de la ligue collégiale AAA en 2011, alors qu'il portait l'uniforme des Élans du cégep Garneau, Guimont-Mota venait tout juste de commencer sa troisième saison avec les Redmen de McGill.

En trois rencontres en 2014, il a accumulé 142 verges de gains en 32 courses.

Le porteur de ballon de 5 pieds 9 pouces et 190 livres n'a cependant pas toujours fait parler de lui pour ses talents de footballeur. En mai 2010, Guimont-Mota et deux amis ont battu un jeune homme à la sortie d'un bar de Québec. Ils lui avaient infligé des fractures dans le visage et la victime avait eu des problèmes de vision pendant six mois.
Pour cette agression, Luis-Andres Guimont-Mota avait été condamné en janvier 2013 à une peine discontinue de 90 jours d'emprisonnement et à 240 heures de travaux communautaires. Il lui était également interdit de fréquenter les bars et de boire de l'alcool pendant un an.

Joueur prometteur
Luis-Andres Guimont-Mota en est à sa troisième saison au sein du circuit universitaire québécois. Reconnu pour sa vitesse et son explosivité, il s’est rapidement établi comme l’un des meilleurs porteurs de ballon au pays.

En 2013, le joueur de 5 pi 9 po avait dominé le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) au chapitre des verges au sol (824), ce qui lui avait valu une place au sein de l’équipe d’étoiles de la ligue.

L’Université McGill lui avait également décerné le prix Dan-Pronyk, remis au meilleur joueur offensif.

En août dernier, il a obtenu une bourse des Alouettes de Montréal remise aux jeunes joueurs les plus prometteurs de la province, en collaboration avec la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ).