Me Pierre Bienvenu est associé chez Norton Rose Fulbright
Me Pierre Bienvenu est associé chez Norton Rose Fulbright
Avocate de grands talents, excellente juriste : Me Pierre Bienvenu, associé chez Norton Rose Fulbright, ne tarit pas d'éloges pour sa contemporaine, Me Suzanne Côté.

« C'est une fonceuse, toujours respectueuse du principe du contradictoire qui dispose d'une excellente réputation auprès de ses confrères et de la magistrature », souligne le spécialiste de l'arbitrage.

Il ajoute que c'est toujours une surprise quand le gouvernement nomme un avocat directement à la Cour suprême. « Quand ce choix a été fait, les candidats se sont toujours avérés d'excellents magistrats qui ont apporté une contribution exceptionnelle à jurisprudence de la Cour. Le gouvernement a eu la main heureuse.»

Me Bienvenu souligne, sans égard à la qualité de juriste de Me Côté, que le processus de nomination des juges devrait toutefois être repensé. Pour la deuxième fois, avec la nomination du juge Clément Gascon, le processus n'a pas été suivi, les deux candidats n’ont pas comparu devant le comité spécial de députés et la séance de questions n’a pas eu lieu.

« Ces audiences ne sont pas parfaites, mais ont l'avantage de faire connaître les futurs décideurs à la population », indique Me Bienvenu.

Le cabinet du Premier ministre a précisé que la décision a été prise « au terme de consultations menées notamment auprès du gouvernement du Québec, de la juge en chef du Canada, du juge en chef du Québec, du juge en chef de la Cour supérieure du Québec, de l'Association du Barreau canadien et du Barreau du Québec ».

Pour lui, Me Côté sera sans aucun doute à la hauteur du défi qui l'attend. « Son profil est très différent de celui du juge LeBel, mais elle a l'expérience et le talent pour chausser ses très grands souliers », conclut-il.