Dov Charney, a déposé une poursuite en justice pour diffamation contre le détaillant de vêtements
Dov Charney, a déposé une poursuite en justice pour diffamation contre le détaillant de vêtements
La société a indiqué mercredi dans un document réglementaire que les allégations contre elle étaient sans fondement et qu'elle "contesterait vigoureusement" les accusations.

La chaîne établie à Los Angeles, connue pour ses vêtements fabriqués en Amérique du Nord et ses publicités lascives, a indiqué que la poursuite, si elle avait des conséquences défavorables, pourrait la confronter à des responsabilités financières et ternir sa réputation.

Dov Charney, congédié par le détaillant en décembre, a lui-même été visé par des poursuites alléguant qu'il avait eu des conduites à caractère sexuel inappropriées avec certaines de ses employées. Il a fait valoir que ces relations avec ses travailleuses avaient eu lieu avec leur consentement.

M. Charney a déposé la semaine dernière une poursuite en justice de 30 millions $ pour diffamation contre la firme d'investissement Standard General, un des plus grands actionnaires d'American Apparel.