Montréal condamnée à verser 132 000 $ à une citoyenne
Montréal condamnée à verser 132 000 $ à une citoyenne
Dans un récent jugement, la Ville a été condamnée à verser la somme de 132 236 $ à une citoyenne qui s'est blessée en faisant une vilaine chute sur un trottoir glacé.

Le 5 janvier 2012 vers 12 h 15, Gertrude Forstinger promenait son chien sur un trottoir du boulevard LaSalle.

Après une brève discussion avec un voisin, elle reprend sa promenade et, quelques pas plus loin, perd l’équilibre et tombe lourdement sur le trottoir. Elle s’est fracturé le poignet droit.

La preuve a démontré la présence de glace et à l'absence d'abrasifs. Le tribunal a conclu que les travaux effectués par les préposés de la Ville, tant au niveau de l'entretien que de l'inspection, se sont avérés inadéquats, insuffisants et fautifs et que la responsabilité de la Ville est engagée.

L'avocate de la victime, Olivera Pajani, a expliqué que Mme Forstinger, infirmière de profession, a été obligée de s'absenter du travail pendant plusieurs semaines.

«Il y avait énormément de glace sur le trottoir. D'ailleurs, ma cliente avait remarqué une absence totale d'abrasifs. Après sa chute, elle s'est rendue à l'hôpital pour subir une opération. C'est sûr qu'une partie des 132 000 $ accordés par le tribunal vient dédommager la perte de salaire», a-t-elle expliqué.

«Il y a aussi ce qu'on appelle les déboursés comme les frais de taxis et les frais d'expertises. Une somme de 60 000 $ visait aussi à compenser les dommages non pécuniaires comme la douleur, la souffrance et l'incapacité partielle ou permanente dans le bras», a-t-elle ajouté.