Me Malika Saher, au centre, rejoint le cabinet Grondin Savarese
Me Malika Saher, au centre, rejoint le cabinet Grondin Savarese
Il s’agit de Me Malika Saher qui n’est pas tout à fait une inconnue pour le cabinet, puisqu’elle avait réalisé son stage auprès de Me Roberto Savarese. Elle a été assermentée début décembre 2015.

Diplômée de l’Université d’Ottawa en droit civil et common law, Me Saher a étudié par deux fois à Paris. En 2011, tout d’abord, au sein de l’Université Paris II Panthéon Assas, puis de nouveau en 2013 - 2014 où elle était inscrite en master droit international, organisations internationales à la Sorbonne (Paris I).

Une avocate impliquée

Très active, elle s’est impliquée dans de nombreuses associations et projets durant ses études, telles que l’Association des juristes solidaires de l’Université d’Ottawa, le Club de la propriété intellectuelle ou encore auprès du Centre de bilinguisme de l’université. En 2012, Me Saher, alors étudiante, a été membre organisateur d’un voyage au Sénégal en collaboration avec l’Ambassade du Sénégal au Canada.

Dans ce cadre, le groupe d’étudiants en droit impliqué a dispensé des cours de français, de théâtre et d’éducation civique aux enfants de Ndabé Tall et Dayamada. Elle a également collaboré à une étude comparative relative à l'incorporation de la CDE dans le droit interne des pays l'ayant ratifiée en collaboration et à la demande de l’UNICEF.

Me Saher parle quatre langues : le français, l’anglais, l’espagnol et l’arabe.