L'ex PM Jean Charest a dû interrompre sa conférence à l'Université McGill lorsque des manifestants sont entrés dans la salle
L'ex PM Jean Charest a dû interrompre sa conférence à l'Université McGill lorsque des manifestants sont entrés dans la salle
Me Jean Charest, associé chez McCarthy Tetrault, donnait une conférence à l’Université McGill sur les façons de rétablir la confiance de la population envers les institutions publiques.

Une conférence pour le moins critiquée, comme le relayait Droit-inc ce matin.

« Charest, trou de cul, espèce de corrompu», ont scandé les manifestants qui ont réussi à chasser l'ancien chef du PLQ de la salle. Les quatre personnes arboraient des affiches critiquant les oléoducs et le plan Nord, renseigne La Presse.

Peu avant son allocution, Me Charest a exprimé sa confiance en Nathalie Normandeau, récemment arrêtée par l’UPAC et accusée de fraude et s’est également prononcé sur l’enquête du commissaire à l'éthique concernant Sam Hamad. « Il a posé un bon geste lorsqu'il a décidé par lui même de faire appel au commissaire à l'éthique», a-t-il indiqué selon le journal.

Des manifestants ont perturbé un discours de Jean Charest à l'Université McGill. L’ex-premier ministre a décidé d’annuler son allocution et de quitter les lieux.

Posté par Radio-Canada Information sur 4 avril 2016