Me Mario Tremblay est Vice-président, Affaires publiques et corporative, du Fonds de solidarité FTQ
Me Mario Tremblay est Vice-président, Affaires publiques et corporative, du Fonds de solidarité FTQ
Mention spéciale du jury. Le Fonds de solidarité FTQ peut se targuer d’avoir impressionné le jury de la Grande soirée de la gouvernance 2016. La raison ? La modernisation de sa gouvernance qui tient véritablement de la refonte complète tant les efforts réalisés pour rendre celle-ci plus transparente ont été importants.

Le 5 novembre 2013, les représentants du Fonds de solidarité FTQ se présentent devant la commission parlementaire et expriment leur désir de repenser toute leur gouvernance. Le 6 février 2014, soit trois mois plus tard, la réforme est actée! « Nous avons décidé de mettre en place de multiples réformes, explique Me Mario Tremblay, Vice-Président aux Affaires publiques et corporatives du Fonds. Il a notamment été décidé que les membres du conseil d’administration serait majoritairement élu par les actionnaires et non plus nommés. »

Un président du CA indépendant

La réforme qui a le plus marqué le public reste cependant le grand changement fait au niveau de la présidence du conseil d’administration. « La réforme prévoit que le président du CA sera désormais un indépendant de la FTQ et du Fonds », souligne Me Philippe Bonin, directeur des affaires corporatives et secrétaire corporatif adjoint.

C’est à ce titre que Robert Parizeau, homme d’affaires et expert en gouvernance d’entreprise, a officiellement pris les rênes du conseil d’administration le 14 mai 2014. « Cela a marqué les esprits car c’est un homme très respecté, appuie Me Bonin. Et que le changement de statut du président a demandé une modification dans la loi. » Une symbolique forte dans l’imaginaire des citoyens.

Parmi les réformes, on retrouve également des aspects plus pratiques, comme les techniques de votes des 615 000 actionnaires. « Le vote pourra désormais se faire par l’internet », souligne Me Tremblay, qui ajoute au passage que, suivant le souhait de nombre des actionnaires, il sera désormais possible à ceux-ci d’écouter l’assemblée à distance.

Une équipe juridique indispensable

Me Philippe Bonin est Directeur des affaires corporatives et secrétaire corporatif adjoint du Fonds de solidarité FTQ
Me Philippe Bonin est Directeur des affaires corporatives et secrétaire corporatif adjoint du Fonds de solidarité FTQ
Pour ces réformes, les dirigeants du Fonds de solidarité FTQ ont choisi de faire confiance à l’équipe juridique. Au total, ce sont cinq avocats, deux parajuristes, deux secrétaires juridiques et une personne travaillant sur un mandat spécial qui, sous la houlette de Mes Bonin et Tremblay, ont oeuvré pour mettre en place ces réformes.

« Je nous vois comme les sherpas du conseil d’administration, caractérise Me Bonin. Nous protégeons l’organisation et surtout nous l’accompagnons. » Un point appuyé par Me Tremblay qui assure que l’équipe fait également une « vigie constante », notamment en termes d’éthique. Une équipe par ailleurs très dynamique, occupée à différents projets transversaux et qui siège dans un certain nombre de comités pour améliorer l’accompagnement des entreprises au Québec.

Désormais, la réforme se termine. Un processus d’amélioration continu sera mis en place afin d’assurer la plus grande transparence possible. Le Fonds de solidarité FTQ réussit ainsi son pari de transformer son image. Une organisation dans laquelle Mes Bonin et Tremblay, respectivement notaire et avocat, se reconnaissent. « Quand on est intéressé par le droit corporatif, les valeurs mobilières, le Fonds de solidarité FTQ est un environnement très complexe, extrêmement stimulant pour un juriste. » Une organisation à qui la transparence redonne de belles couleurs.

Me Mario Tremblay est Vice-président, Affaires publiques et corporative, du Fonds de solidarité FTQ depuis 2006. Il a rejoint le Fonds de solidarité en 2001, à titre de directeur des affaires corporatives et secrétaire corporatif adjoint. Barreau 1996, Me Tremblay a pratiqué le droit corporatif et le droit commercial international, d’abord en tant qu’avocat, puis comme associé du cabinet Goodrich Riquelme y Asociados à Mexico. Il est diplômé de l’Université d’Ottawa, mention magna cum laude.

Me Philippe Bonin est Directeur des affaires corporatives et secrétaire corporatif adjoint du Fonds de solidarité FTQ depuis janvier 2010. Il était auparavant conseiller juridique pour le Fonds. Issu de l’Université de Montréal, il est diplômé en droit notarial (Université de Montréal) et en droit fiscal (Université de Sherbooke).