Sandrine Bédard a rejoint le cabinet Robinson Sheppard Shapiro (RSS) à titre d'étudiante en 2014
Sandrine Bédard a rejoint le cabinet Robinson Sheppard Shapiro (RSS) à titre d'étudiante en 2014
Formée à l’UdeM, Sandrine Bédard a rejoint le cabinet Robinson Sheppard Shapiro (RSS) à titre d'étudiante en 2014 et a commencé son stage en 2016. Celle qui est désormais titulaire d’un Juris Doctor en Common Law Nord-Américaine revient sur son stage.

Droit-inc : Que faites-vous durant votre stage chez RSS?

Sandrine Bédard : RSS est surtout un cabinet de litige. On est souvent à la cour pour des demandes contestées ou non contestées. On est appelé à faire différents types de mandats, des requêtes, des recherches pour aider les avocats. On a également nos propres dossiers dont on fait la gestion: on rédige des opinions, on doit contacter le client, les confrères impliqués dans le dossier...

Est-ce que vous êtes attachée à une équipe en particulier?

Non, nous travaillons dans tous les départements. On fait autant du droit du travail, que commercial par exemple. Et les recherches aussi peuvent être très variées.

Comment se déroule une journée, concrètement?

Souvent, on se rend le matin à la cour. On revient au bureau et la journée commence : on répond à tous les courriels reçus, on fait du suivi dans nos propres dossiers. On embarque sur la rédaction d’opinions. Nos dossiers à nous, ce sont généralement des dossiers en assurance, où il y a une valeur monétaire moindre mais qui peuvent être devant la Cour supérieure comme devant la Cour du Québec.

Quelles étaient vos attentes par rapport au stage chez RSS?

Je voulais être exposée au plus de choses possibles, et je suis servie! L’équipe est dynamique et stimulante. Quand on reçoit un dossier, on peut se tourner vers les avocats, notamment les jeunes avocats, et leur demander des conseils et leur avis. Pour l’instant je m’intéresse au droit des assurances, on verra si le stage confirme ou infirme cet intérêt!

Auriez-vous un conseil pour un stagiaire qui débute?

Je lui dirais d’y aller au jour le jour et de profiter de toutes les expériences, de tout ce qu’ils vont faire. C’est vraiment une formation qu’on fait pendant le stage, on apprend tous les jours.