« Les citoyens méritent des juristes compétents », dit Anne-France Goldwater
« Les citoyens méritent des juristes compétents », dit Anne-France Goldwater
Anne-France Goldwater était chroniqueuse mardi matin à l’émission de Paul Arcand, à l'antenne du 98,5, en duo avec Pierre Curzi, et elle commentait la grève des juristes d’État, qui dure depuis 17 semaines.

La colorée avocate a qualifié de « regrettable » la réaction du gouvernement, qui refuse de céder à la principale demande de LANEQ. Depuis le début du conflit, les juristes d’État demandent à avoir les mêmes conditions de travail que les procureurs de la Couronne.

Me Goldwater a opposé la volonté de Donald Trump de gonfler le budget de la Défense de 54 milliards $ avec la hausse de salaire demandée par les juristes d’État : « Ici, on niaise pour 200 000$ à 300 000 $ de différence budgétaire par année. C’est un peu farfelu et c’est un manque de respect par rapport à un ordre professionnel qui a un rôle crucial. Ils veillent à la légitimité des lois qui sont adoptées », a dit Me Goldwater avant d’ajouter : « d’un autre côté, ces avocats sont aussi libres de retourner à la pratique privée où ils seraient sans doute mieux payés, sans avoir les mêmes avantages, certes ».

En s’adressant aux responsables du gouvernement, elle a poursuivi : « L’indépendance des avocats et notaires qui travaillent pour vous est de mise, au même titre que l’indépendance des journalistes. Il est de l’essence même de la qualité de la gouvernance. Les citoyens méritent de se doter de juristes compétents ».

En conclusion, Me Goldwater a exhorté ses confrères et ses consœurs « à insister » quant à leur demande. « C’est une question d’équité, de justice ».

Lundi soir, le gouvernement Couillard a déposé la loi spéciale pour mettre fin au plus long conflit impliquant des employés de l’État. Les juristes d’État doivent revenir au travail mercredi 1er mars.