Ces postes ont été octroyés « pour répondre aux exigences quant aux délais à l'intérieur desquels les poursuites criminelles et pénales doivent être traitées, à la suite de l’arrêt Jordan, de la Cour suprême du Canada », dit le ministère de la Justice.

C’est la ministre Stéphanie Vallée qui en a fait l’annonce.

« L’ajout de ressources additionnelles constitue un grand pas pour que la Cour du Québec puisse déployer de manière récurrente les mesures nécessaires pour assurer le droit de chaque inculpé à avoir un procès dans un délai raisonnable », a dit la juge en chef de la Cour du Québec, l’honorable Lucie Rondeau.

Neuf nouveaux juges à Montréal

Alexandre Dalmau
Alexandre Dalmau
Neuf d’entre eux exerceront leurs fonctions principalement à la Chambre criminelle et pénale à Montréal.

Patricia Compagnone était, depuis 2010, juge de paix magistrat à la Cour du Québec. Elle est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et a été admise au Barreau en 1998. Elle a exercé sa profession de procureure au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Directeur adjoint des poursuites criminelles et pénales du Québec depuis 2015, Alexandre Dalmau est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université du Québec à Montréal. Il a été admis au Barreau en 1996 et a commencé sa carrière en pratique privée. À partir de 1997, il a agi à titre de procureur aux poursuites criminelles et pénales au fédéral et au provincial.

Manlio Del Negro
Manlio Del Negro
Manlio Del Negro exerçait le droit criminel et pénal au sein du cabinet qu’il a fondé en 1989, Del Negro Polnicky Perron, avocats, devenu Del Negro et Associés. Il est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke et a été admis au Barreau en 1984.

Pierre Dupras
Pierre Dupras
Depuis 2015, Pierre Dupras exerçait sa profession au sein du cabinet Roy Bélanger Dupras, avocats. Il est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et a été admis au Barreau en 1985. Il a notamment agi à titre de procureur à la cour municipale de la Ville de Montréal. En 1991, iI s'est joint au cabinet Trudel Nadeau, dont il a été associé à partir de 1993.

Mylène Grégoire
Mylène Grégoire
Mylène Grégoire était depuis 2014 juge à la cour municipale de la Ville de Montréal. Elle est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et été admise au Barreau en 1990. Elle a commencé sa carrière au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales où elle a agi à titre de procureure et ensuite de procureure en chef adjointe.

Procureure au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales depuis 2011, Mélanie Hébert est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Elle a été admise au Barreau en 1996 et a commencé sa carrière en cabinet privé. Elle a ensuite poursuivi sa carrière à l'Autorité des marchés financiers.

Anne-Marie Lanctôt a toujours exercé sa profession au cabinet Rock Vleminckx Dury Lanctôt et Associés, où elle était associée principale. Elle est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Elle a été admise au Barreau en 1985.

Depuis 1999, Flavia K. Longo exerçait sa profession au Cabinet Schurman Longo Duggan, aujourd'hui Schurman Longo Grenier. Elle est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et a été admise au Barreau en 1998.

Guylaine Rivest
Guylaine Rivest
Juge de paix magistrat à la Cour du Québec depuis 2014, Guylaine Rivest est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal. Elle a été admise au Barreau en 1999 et a commencé sa carrière comme procureure à la cour municipale de la Ville de Montréal.

David-Emmanuel Simon était, depuis 2005, procureur au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Il est détenteur d'un baccalauréat de droit civil et de common law de l'Université McGill. Il a été admis au Barreau en 2002 et a commencé sa carrière dans un cabinet privé.

Alexandre St-Onge
Alexandre St-Onge
Alexandre St-Onge exerçait sa carrière en pratique privée en droit criminel. II a fondé le cabinet Gariépy, St-Onge, Marcoux en 2014. Il est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et a été admis au Barreau en 1993

Quatre nouveaux à Laval

La Chambre criminelle et pénale à Laval se dote de quatre nouveaux juges.

Maria Albanese
Maria Albanese
Maria Albanese était procureure au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Elle est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université du Québec à Montréal et a été admise au Barreau en 2002.

Claudie Bélanger
Claudie Bélanger
Depuis 2013, Claudie Bélanger était juge à la cour municipale de la Ville de Laval et, depuis 2014, elle était également juge-présidente de cette cour. Détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université du Québec à Montréal, elle a été admise au Barreau en 1990. Elle a d'abord travaillé au Centre communautaire juridique de Montréal. Au cours de sa carrière, elle a notamment agi comme procureure à la cour municipale de la Ville de Montréal.

Serge Cimon était, depuis 2012, juge de paix magistrat à la Cour du Québec. Détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal, il a été admis au Barreau en 1989. Il a commencé sa carrière en cabinet privé jusqu'en 1991. Par la suite, il a travaillé à titre de procureur à la Ville de Montréal.

Marc-André Dagenais
Marc-André Dagenais
Procureur au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales depuis 2012, Marc-André Dagenais est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et d'une maîtrise en droit de l'Université de Sherbrooke. Il a été admis au Barreau en 1999 et a commencé sa carrière à la Société québécoise d'information juridique.

Deux nouveaux à Longueuil

Magali Lepage
Magali Lepage
Deux nouveaux juges entre en fonction à la Chambre criminelle et pénale à Longueuil.

Procureur au Service des poursuites pénales du Canada depuis 2000, Dominique Dudemaine est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Sherbrooke. Il a été admis au Barreau en 1992 et a commencé sa carrière en pratique privée.

Magali Lepage exerçait sa profession en pratique privée chez Hébert, Bourque et Downs, aujourd'hui Lepage Carette SNA. Elle est détentrice d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal et été admise au Barreau en 1995.

Et un nouveau à Gatineau...

Mark Philippe exercera ses fonctions principalement à la Chambre criminelle et pénale à Gatineau. Depuis 2004, il était procureur au sein du Directeur des poursuites criminelles et pénales. Il est détenteur d'un baccalauréat en droit de l'Université de Montréal, et a été admis au Barreau en 2002. M. Philippe, qui est membre de la communauté innue de Mashteuiatsh, a commencé sa carrière comme procureur à la cour municipale de la Ville de Longueuil.

Les 16 nouveaux juges pourront, dès la mi-mai, commencer à siéger.
Selon le ministère de la Justice, l’arrivée des nouveaux juges permettra « d’accroître, à très court terme, le nombre d’heures d’audience dans chacune des régions en cause», et d’éviter « de reporter à une date éloignée la suite d’une affaire qui exige des heures d’audience supplémentaires à celles qui étaient prévues ». Les nouvelles ressources « permettront de transférer à un autre juge les assignations régulières que le collègue qui doit poursuivre une affaire aurait dû assumer ».