Walied Soliman vient d’être élu président du cabinet Norton Rose Fulbright Canada.
Walied Soliman vient d’être élu président du cabinet Norton Rose Fulbright Canada.
Walied Soliman vient d’être élu président du cabinet Norton Rose Fulbright Canada.

Celui qui était co-administrateur de l’équipe canadienne responsable des situations spéciales est déjà entré en fonction.

Il succède à Norman Steinberg, qui continuera de représenter le cabinet en qualité de président émérite.

« Je tiens à remercier Norman pour la contribution remarquable qu’il a apportée au cabinet », a dit Charles Hurdon, associé-chef de la direction de Norton Rose Fulbright au Canada. Il a souligné « le dévouement indéfectible dont il a fait preuve au cours des douze dernières années », dont quatre en qualité de coprésident, puis comme président du cabinet et président du comité de société au sein de Norton Rose Fulbright et, auparavant, d’Ogilvy Renault.

De son côté, Walied Soliman, qui pratique au bureau de Toronto, est considéré comme le « spécialiste de premier plan en défense contre les offres publiques d’achat et en activisme des actionnaires » au Canada. En tant que co-administrateur de l’équipe canadienne responsable des situations spéciales, il couvrait les plus importantes opérations de fusion et acquisition hostiles que devait gérer le cabinet, ainsi que des restructurations complexe menées au pays.

« J’ai hâte de travailler avec Walied dans son rôle de premier plan à titre de président du cabinet au Canada, poursuit Charles Hurdon. Ses vastes compétences et son approche client constitueront un actif majeur pour le cabinet à mesure que nous continuerons d’étendre nos activités au Canada et dans le monde entier. »

M. Soliman présidera le comité de société, formé de représentants élus de la société canadienne, et tiendra un rôle externe important auprès des clients.