Me François Lebeau
Me François Lebeau
Le cabinet Trudel Johnston & Lespérance, spécialisé en matière d’actions collectives, s’adjoint deux avocats d’un bureau réputé dans le domaine, et acquiert du même coup la division des actions collectives de cette étude…

Ce n’est pas une fusion, à proprement parler : les avocats François Lebeau et Mathieu Charest-Beaudry, de l’étude Unterberg, Labelle, Lebeau (ULL), se joignent simplement à Trudel Johnston & Lespérance (TJL). Du même coup, la division des actions collectives d’ULL passe à TJL.

Plus précisément, François Lebeau agira à titre d’avocat conseil, tandis que Mathieu Charest-Beaudry devient employé de TJL.

Des atouts de taille. Me Lebeau se targue d’avoir mené « plus de 140 actions collectives ».

ULL s’installent aussi physiquement dans les bureaux de TJL, situés au Vieux-Port de Montréal. « Ce rapprochement est un peu un concours de circonstances, puisque le bail de nos locaux, installés sur Sherbrooke Ouest arrivait à échéance, alors c’était le bon moment », explique Me Lebeau.

« Il s’agit d’unir nos forces, c’est un plus pour le cabinet », précise Me Philippe Trudel qui explique connaître depuis longtemps François Lebeau, « un pionnier du recours collectif au Québec ».

Me Lebeau ajoute: « C’est très excitant de se retrouver avec une nouvelle équipe, d’autant plus que ce sont des jeunes très dynamiques ».

Me Mathieu Charest-Beaudry
Me Mathieu Charest-Beaudry
Ce ne sera d’ailleurs pas la première fois qu’ils travaillent ensemble, puisqu’ULL et TJL se sont déjà associés à l’occasion d’un recours collectif contre Nortel. Ils avaient réussi à obtenir 2 milliards $ de dommages aux actionnaires.

À la mi-mars, TJL, associé au cabinet Deveau avocats, avait déposé la demande d'action collective après le cafouillage de l’A13, lors de la tempête.

Parmi leurs gros coups, le jugement du 1er juin 2015 qui a donné gain de cause aux deux recours collectifs québécois visant les trois cigarettières Imperial Tobacco, Rothmans, Benson & Hedges et JTI-MacDonald.

Il condamne celles-ci à payer plus de 15 milliards $ en dommages punitifs et moraux à près de 100 000 Québécois fumeurs ou ex-fumeurs atteints d’emphysème, du cancer du poumon ou du cancer de la gorge.

Me Lebeau et Me Charest-Beaudry apportent à eux deux une dizaine de recours collectif.

ULL continuera d’exister, notamment avec Me Lise Labelle, qui va poursuivre les activités du cabinet en droit du voyage et en droit de la consommation, tout en diminuant sa charge de travail.

L’avocate a confié à Droit-inc qu’elle réfléchira à prendre sa retraite en avril prochain.