Sur LinkedIn, Me Khuong rappelle sa proposition de dispenser de cotisation les avocats pour leurs trois premières années de Barreau.
Sur LinkedIn, Me Khuong rappelle sa proposition de dispenser de cotisation les avocats pour leurs trois premières années de Barreau.
Après leur débat en personne, c’est sur les réseaux sociaux que les aspirants bâtonniers Me Paul-Matthieu Grondin et la bâtonnière Lu Chan Khuong s’affrontent.

Sur LinkedIn, Me Khuong rappelle sa proposition de dispenser de cotisation les avocats pour leurs trois premières années de Barreau. Elle interpelle son adversaire en indiquant que celui-ci s’oppose à cette idée : « Je propose une absence de cotisation pour les trois premières années afin de donner une chance aux jeunes avocats. Maître Paul-Matthieu Grondin est contre parce que ça privera le Barreau d'un revenu! Position qu'il a énoncée aux débats. Lisez cet article. », dit-elle en faisant référence à ce texte de Droit-inc.

Me Grondin n’a pas tardé à réagir :

Grondin : C’est de la désinformation. Je suis pour une baisse de cotisation pour tous. Je crois que le problème en est plutôt un d'offre et de demande, et c'est à ça que je veux m'attaquer. Il n'y a pas assez de travail pour les jeunes. Bien sûr, je veux réduire leur cotisation aussi. Et comme vous Me Khuong, j'incite bien sûr tout le monde à regarder le débat :)

Khuong : Oui. Regardez le débat. Le journaliste, toutes les personnes dans la salle et moi-même avons compris la même chose. Vous n'êtes pas pour cette proposition. Les jeunes m'écrivent et me disent, qu'ils ne sont pas en mesure de rencontrer les obligations. Diminuer? De combien pour eux? Je propose une absence pour eux.

(...)

Me Paul-Matthieu Grondin
Me Paul-Matthieu Grondin
Grondin : Me Khuong, votre ton me surprend. Je pense que vous savez très bien que je veux tout faire pour les jeunes. Ce que j'ai contre votre proposition, c'est que dans la majorité des cas, c'est l'employeur qui paie la cotisation. Et donc, votre proposition, majoritairement, profitera aux employeurs. J'en sais quelque chose, j'en paie 8 des cotisations, en tant qu'employeur.

Khuong : Ne pensez pas aux employeurs qui épargneront, ils sont en petit nombre. Pensez aux jeunes qui n'ont pas les moyens et qui en arrachent. Si vous voulez vraiment aider les jeunes, donnez leur une chance.

Grondin : Me Khuong, j'ai rédigé le Rapport sur la situation sur l'emploi. Je connais très bien les jeunes qui en arrachent, malheureusement, et c'est la raison primordiale de ma candidature. Que vous suggériez que je ne sois pas là pour eux, c'est n'importe quoi. En passant, pour ma part, je suis convaincu que vous êtes honnête quand vous dites que vous voulez aider les jeunes. On est pas d'accord sur la façon, c'est tout.

À suivre!