Le passager qui a appelé le 911 lors du vol d’Air Transat cloué au sol prépare un recours contre la compagnie aérienne
Le passager qui a appelé le 911 lors du vol d’Air Transat cloué au sol prépare un recours contre la compagnie aérienne
M. Marc Jetté, qui a fait les manchettes pour avoir composé le 911 alors qu’il se trouvait dans un avion Air Transat, est à la recherche d’un avocat pour intenter une action collective, écrit La Presse. Le but est de représenter tous les passagers du vol TS157 du 31 juillet dernier, cloué au sol pendant plusieurs heures à l’aéroport d’Ottawa.

Ironie du sort : le premier cabinet qu’il a contacté... compte Air Transat parmi ses clients. Les recherches se poursuivent donc.

En cette date du 31 juillet 2017, l’avion en question, qui devait atterrir à Montréal en partance de Bruxelles, a été redirigé vers l’aéroport d’Ottawa à cause du mauvais temps. Il y a attendu plusieurs heures, pendant lesquelles la climatisation et les lumières ont été coupées. Il n’y avait alors ni eau ni nourriture.

Sentant que la grogne montait dans l’appareil, et craignant pour la sécurité de ses filles et des passagers, M. Jetté a finalement appelé le 911 après cinq heures. Des membres des services d’urgence accourent et ouvrent les portes, en demandant qui les a réclamés. M. Jetté se manifeste lorsque ceux-ci révèlent les quatre derniers chiffres de son numéro de téléphone.

Le principal intéressé considère que la situation était traumatisante. Et en désaccord total avec la manière dont les passagers ont été traités, il réclame à présent une indemnisation pour les dommages moraux subis.