Le nouveau financement remplacera les premières et deuxièmes hypothèques qui venaient à échéance ainsi qu'une note reliée à la propriété et permettra de réduire de façon substantielle le coût présent de la dette.

"Ce refinancement nous permet non seulement de réduire les frais d'intérêt de plus de $250 000 par année, mais permet à Redex de s'approcher de son but ultime, qui est d'officialiser la vente des unités de la propriété de Montpellier », déclare Michel Piette, président et chef de la direction de la Société.

Redex Inc. détient 100% du "Montpellier" un complexe résidentiel locatif de 191 unités sis à Saint-Laurent, Québec. La valeur de la propriété a été évaluée à titre de co-propriété indivise à $32 millions par deux évaluateurs professionnels indépendants.