Stéphanie Vallée, et la ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet
Stéphanie Vallée, et la ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet
C’est ainsi que lundi, la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, et la ministre du Tourisme et députée de Laviolette, Julie Boulet, ont annoncé l’injection de 5,3 millions de dollars pour le réaménagement du palais de justice de La Tuque.

Ces travaux, qui devraient se terminer à l’automne 2018, serviront à doubler la superficie du palais de justice, à ajouter certains locaux comme des salles d’entrevue pour les avocats ou encore une salle pour les victimes, et à corriger les lacunes en matière de sécurité.

« Suite à cette annonce, je suis convaincue que les travaux d'aménagement du palais de justice permettront, à terme, que les usagers se sentent en sécurité et répondront aux besoins technologiques et de confidentialité des lieux », a dit Mme Vallée par voie de communiqué.

Un nouveau centre de justice de proximité ouvrira également en Mauricie. « Son implantation bonifiera l’offre de service disponible et répondra aux besoins des Mauriciennes et Mauriciens en rapprochant la justice de leur quotidien », a-t-elle poursuivi.

La porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Véronique Hivon, et le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet
La porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Véronique Hivon, et le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet
La semaine dernière, celui de Montérégie, situé à Brossard était inaugurée par la ministre.
L’implantation d’un centre de justice de proximité sur la Côte-Nord en 2018 a aussi été annoncée. Dernièrement, la porte-parole de l’opposition officielle en matière de justice, Véronique Hivon, et le député péquiste de René-Lévesque, Martin Ouellet, avaient fait pression pour réclamer un tel service.

Ces initiatives s’inscrivent dans une stratégie qui vise à doter 12 régions du Québec d’un centre de justice de proximité d’ici 2020.

Depuis 2010, sept ont déjà ouvert leurs portes et plus de 100 000 demandes ont été traitées.

Avec Radio-Canada