Mitch Garber et Joris Dubuc (3e et 4e en partant de la gauche) avec les étudiants en droit
Mitch Garber et Joris Dubuc (3e et 4e en partant de la gauche) avec les étudiants en droit
Mitch Garber a rencontré les étudiants en droit de l’Université d’Ottawa

Le 12 mars, l’homme d’affaires et avocat Mitch Garber a tenu un discours devant les étudiants en droit de l’Université d’Ottawa. L’événement était organisé par l’Association de droit du divertissement et du sport de l’université.

« Mitch Garber a su faire ressortir de son parcours parsemé de défis quelques conseils à garder en tête. Ses efforts étaient poussés par une passion pour le monde des affaires. Il a rappelé qu'il faut savoir s’entourer des bonnes personnes et de personnes plus fortes que nous, qui nous pousseront à accomplir ce qu’elles ont elles-mêmes réussi à faire. Cet aspect d’infériorité doit servir à nous dépasser nous-mêmes », rapporte Joris Dubuc, président de l’association.

Les professeurs en droit de l’Université Laval ne veulent pas de la chaire de Mulroney

L’Université Laval a tourné le dos à la création d'un centre de recherche portant le nom de l'ancien premier ministre Brian Mulroney après qu’une majorité de professeurs de la faculté de droit s’y sont opposés, rapporte La Presse.

Le Centre Brian Mulroney de droit international et transnational devait porter le nom de l'un des plus illustres anciens étudiants de cette université.

L’ancien premier ministre du Canada avait fait ses études de droit à l’Université Laval.

l'ancien premier ministre Brian Mulroney
l'ancien premier ministre Brian Mulroney
Les professeurs de la faculté de droit se seraient opposés au terme d'un vote extrêmement serré à la création de ce Centre de recherche Brian Mulroney. Ce vote aurait eu lieu le 23 février

Plusieurs raisons ont été évoquées pour l’expliquer. L’idée qu’un ancien politicien donne son nom à un centre universitaire aurait dérangé plusieurs professeurs de droit contacté par La Presse.

M. Mulroney aurait de son côté indiqué n'avoir jamais donné son approbation pour une telle initiative à l'Université Laval.

Une étudiante en droit récompensée

À la faculté de droit de Sherbrooke, une étudiante a été récompensée du prix Constance. Il s’agit de Camille Bergeron. Elle s’est démarquée par son implication au sein d’Avocats sans frontières, de Pro Bono Students Canada et des Petits Frères de Sherbrooke.

Membre de l’équipe de rugby Vert & Or, elle a été bénévole pendant 5 ans pour l’organisme montréalais Kouzin Kouzin, qui vise l’intégration socioculturelle de jeunes immigrants issus de milieux défavorisés.

Chaque année, l’Université de Sherbrooke récompense l’engagement à l’occasion du Défi étudiant. Quatre groupes et quatre personnalités ont reçu des prix d’honneur accompagnés de bourses de 500 dollars.