Louise Mailhot au sein de l’Ordre national du Québec
Louise Mailhot au sein de l’Ordre national du Québec
Avocate chez Fasken, Me Louise Mailhot rejoint les 34 personnalités québécoises ayant été honorées à l’un des trois grades de l’Ordre national du Québec, la plus haute distinction décernée par l’État québécois.

Le Conseil de l’Ordre national du Québec, fondé en 1984, recommande ainsi chaque année des nominations au premier ministre après avoir évalué les candidatures soumises par le public.

Ancienne juge de la Cour d’appel du Québec et ancienne vice-présidente de l’Union internationale des magistrats, l’honorable Louise Mailhot pratique au sein des groupes Litige commercial et Travail, emploi et droits de la personne chez Fasken.

Elle a été la première avocate élue, en 1974, au conseil d’administration du Barreau du Québec et la première avocate du Barreau de Montréal nommée à la Cour d’appel du Québec.

Quand elle était membre de la magistrature, Me Mailhot a mis sur pied un programme de formation sur la rédaction judiciaire à l’intention des juges canadiens. Elle a également donné des cours à l’intention des juges du tribunal pénal international pour le Rwanda.

De 1996 à 2005, elle a été élue vice-présidente de l’Union internationale des magistrats, une ONG qui regroupe les associations nationales de juges de plus de 65 pays.

Depuis 2005, Me Mailhot agit à titre de représentante de l’Union internationale des magistrats auprès de l’Organisation des Nations Unies.

Tout au long de sa carrière, elle s’est montrée très engagée sur les questions d’accès à la justice et d’avancement des femmes.