Christine Makar d'IMK.
Christine Makar d'IMK.
Christine Makar joindra les rangs des avocats en litige du cabinet IMK dès la fin de son stage en août prochain.

L’équilibre entre l’autonomie et l’encadrement ont permis à la future plaideuse de se sentir à l’aise au cabinet qui prône la diversité, une valeur importante pour elle.

« On nous fait confiance, on nous donne des mandats mais on encourage toujours la prise d'initiative. On écoute toujours ce qu'on a à dire sur les dossiers. »

Détentrice d’un baccalauréat en droit et d’un Juris Doctor de l’Université de Montréal, la future avocate a maintenu une mention d’excellence académique durant son parcours.

Elle a par ailleurs complété un stage à la Cour supérieure auprès de l’honorable Thomas M. Davis. C’est à ce moment qu’a débuté son intérêt pour le litige, qui s’est développé à son passage chez IMK.

C'est le côté stratégique du litige qui l'attire dans la pratique du droit. « Il y a toujours une façon de parvenir à une solution à un problème. Il y a toujours une place pour la créativité. »

Dans cinq ans, la jeune plaideuse se voit toujours chez IMK, mais avec plus de cordes à son arc. « J'espère aussi avoir découvert dans quel domaine que j'ai le plus d'intérêt et d'avoir aussi atteint un minimum d'expertise dans certains domaines. »