De Grandpré Chait a annoncé jeudi dernier la nomination de deux de ses avocats à titre d’associés : Mes Marc-André Perreault et David Coutu, tous deux membres de l’équipe fiscale du cabinet.

« Ils se distinguent par leurs compétences et leur dévouement assidu, souligne De Grandpré Chait sur son site web. Appartenant à la génération montante, les clients pourront continuer de bénéficier de leurs connaissances accrues et de leurs idées novatrices. »

Marc-André Perreault

Me Marc-André Perreault
Me Marc-André Perreault
Titulaire d’une maîtrise en droit, option fiscalité de l’HEC et Barreau 2015, Me Perreault est entré la même année chez De Grandpré Chait. Il était auparavant stagiaire chez Prévost Fortin D’Aoust à Boisbriand.

Chez De Grandpré Chait, il conseille ses clients en matière de stratégie, de planification fiscale et successorale et les guide lors de réorganisations et d'achat-vente d'entreprises. C’est d’ailleurs Me Perreault qui a représenté les Rôtisseries Benny lors de la vente de l’entreprise en octobre dernier.

« À titre d’avocat fiscaliste, mon objectif premier est d’élaborer une stratégie fiscale efficace et adaptée à la réalité des projets d’entreprise et aux enjeux personnels de mes clients, indique l’avocat sur LinkedIn. Concrètement, je m’assure de planifier ou de réorganiser leur structure fiscale et successorale pour maximiser leur efficacité. »

David Coutu

Me David Coutu
Me David Coutu
Barreau 2014, Me Coutu se consacre lui aussi au droit fiscal, plus précisément en matière d’impôt sur le revenu, de taxe sur les produits et services et de taxe de vente du Québec.

L’ancien de l’Université de Sherbrooke « représente une clientèle diversifiée composée de particuliers, de sociétés par actions, de sociétés de personnes et de fiducies, énumère De Grandpré Chait. Par ses connaissances, il conseille ses clients à tous les niveaux du processus de contestation de cotisations fiscales. »

À l’emploi du grand cabinet depuis quatre ans, Me Coutu était auparavant chez CD Legal Inc, où il a d'ailleurs fait son stage en litige fiscal.

Me Coutu a aussi démarré une entreprise d'affichage numérique, Rubicon Média, dont il a été le président de 2013 à 2015. Il est toujours administrateur de la Fondation Collège Esther-Blondin, et ce depuis cinq ans.