Le palais de justice de Sept-Îles. Photo : Radio-Canada
Le palais de justice de Sept-Îles. Photo : Radio-Canada
Le palais de justice de Sept-Îles a revu ses façons de faire.

L’établissement à emboîter le pas du virage numérique pour assurer le maintien des activités judiciaires, malgré la pandémie, révèle MaCôte-Nord.com.

En mai et en juin dernier, 81% et 74% des audiences se sont déroulées par visioconférence.

En avril, ce taux n’était que de 13%, toujours selon les données de MaCôte-Nord.com.

Des travaux devraient d’ailleurs être entrepris prochainement pour y aménager une salle de « visiocomparution » ainsi qu’une salle de « visioparloir », indique le média.

Le contrat des travaux s’élève à 229 000$.

Rappelons que le ministère de la Justice a confirmé, depuis le début de la pandémie de COVID-19, le déploiement de salles de cours virtuelles pour amoindrir les délais judiciaires et permettre un certain fonctionnement des tribunaux.

Douze salles virtuelles auraient d’ailleurs été créées pour les besoins de la Cour du Québec à la Côte-Nord, au Bas-Saint-Laurent, en Gaspésie et aux Îles-de-la-Madeleine. Ces régions doivent se partager les salles en question, comme le rapporte MaCôte-Nord.com.