Me Stéphanie Raymond-Bougie.
Me Stéphanie Raymond-Bougie.
Me Stéphanie Raymond-Bougie a récemment intégré l’entreprise Intelcom, une entreprise de livraison de colis, pour y créer leur première équipe juridique. Il faut dire que la compagnie est en pleine expansion. Récemment, on apprenait qu’elle allait conquérir l’Australie.

Me Raymond-Bougie a donc quitté le Fonds de solidarité où elle exerçait depuis un peu plus de deux ans pour relever ce nouveau défi.

« C’est une entreprise en pleine croissance, ça bouge, il y a beaucoup de changements. Je trouve que monter une équipe juridique est un vrai défi », explique-t-elle à Droit-inc.

L’avocate qui est Barreau 2004, diplômée de l’Université de Montréal et de l’Université McGill, connaissait un peu les gens d’Intelcom par « amis interposés ». Elle a appris qu’ils recrutaient quelqu’un pour bâtir leur équipe légale.

« J’ai déposé ma candidature. Et tu le sais, quand le défi te tente », dit-elle en ajoutant, sourire aux lèvres, qu’elle a même acheté 5 livres après avoir été engagée.

Baptême de feu

C’est la première fois que l’avocate doit monter une équipe juridique. « J’ai été très transparente à ce sujet lors de mon entretien. Eux étaient prêts à me fournir les outils nécessaires », dit-elle.

Toutefois, elle concède que ce n’est pas facile de se joindre à une nouvelle équipe en pleine pandémie. « C’est sûr qu’on n’a pas ce côté humain, ces discussions dans les corridors qui permettent parfois de mieux connaître les gens. Mais j’ai pris le temps de faire des réunions virtuelles individuellement, avec les membres de l’équipe. »

Son mandat sera donc de chapeauter tout ce qui touche au juridique dans l’entreprise. Elle travaillera aussi sur la gouvernance. Outre ces tâches, elle devra gérer le côté litige et tout ce qui touche aux contrats.

Difficile pour le moment de dire combien de personnes elle compte recruter. « Quand j’aurai passé le cap des 90 jours, j’en saurai plus. Pour le moment, j’essaye encore de comprendre les besoins de l’entreprise », conclut-elle.