Le palais de justice de Gatineau. Photo : Site web du Gouvernement du Québec
Le palais de justice de Gatineau. Photo : Site web du Gouvernement du Québec
« Y’a vraiment trop de gens au palais de justice. Y’a pas un siège qui est disponible», a lancé Me Romain Goyard au juge Mark Philippe de la Cour du Québec, rapporte Le Droit.

L’avocat criminaliste a affirmé que plusieurs de ses collègues sont choqués par cet achalandage trop important dans la situation sanitaire actuelle.

Certains dossiers pourraient être dispensés de comparution en personne, croit-il, disant craindre une contagion importante. L’avocat a lui-même des membres de sa famille qui ont souffert de la Covid, dont un qui en est décédé.

Le juge Mark Philippe a répondu qu’il partageait l’inquiétude de l’avocat. Il s’est dit aussi surpris de l’achalandage.

Il a mentionné qu’il offre de la flexibilité pour dispenser certaines personnes de se présenter en personne.

Au mois d’octobre, des avocats avaient dénoncé l’absence de communication au palais de justice de Gatineau après la détection d’un cas de Covid et le placement de quatre employés en quarantaine préventive.

Les avocats avaient appris ces contaminations par personnes interposées, sans communication officielle.