Me Pierre Bondu
Me Pierre Bondu
Où s’arrêtera NOVAlex?

Après avoir acquis un concurrent la semaine dernière, NOVAlex annonce l’embauche d’un nouvel avocat.

Me Pierre Bondu s’est joint le 3 mai dernier au groupe de droit des affaires. Le cabinet a confirmé cette information par voie de communiqué, en saluant sa nouvelle acquisition.

« Nous sommes très heureux de la venue de Pierre, il sera un atout précieux au sein de l’équipe en croissance de droit des affaires, particulièrement en fusions et acquisitions », a déclaré Me Guy J. Paquette, l’avocat-conseil à la tête de l’équipe de droit des affaires.

Joint par Droit-inc, le principal intéressé salue à son tour son nouvel employeur. Il se dit emballé par la mission sociale du cabinet.

C’est d’ailleurs ce qui l’a poussé à faire le saut chez NOVAlex, après son départ des bureaux montréalais d’Alstom, une multinationale française. Il travaillait pour l’équipe de gestion de contrats et de réclamations.

« Le modèle d’entreprise et la vision de NOVAlex m’ont particulièrement attiré. C’est un cabinet qui nous permet de travailler sur des dossiers d’envergure tout en ayant un très fort impact social », nous a-t-il expliqué.

« Ça me permet de pratiquer le droit d’une façon alignée avec mes valeurs, et de donner plus de sens à ma pratique ».

Établir des liens entre le Québec et la… France

Originaire de France, Me Bondu a obtenu en 2016 son certificat d’aptitude à la profession d'avocat (CAPA), l’équivalent du Barreau au Québec. Membre du Barreau des Hauts-de-Seine, il possède un permis d’exercice au Québec à titre de Barreau 2020.

Maintenant chez NOVAlex, il espère établir des liens entre les deux côtés de l’Atlantique. Me Bondu se donne pour objectif de développer la filière-conseil du cabinet pour aider « entreprises et investisseurs français » à s’établir au Québec.

« Moi-même d’origine française, je sais que des entreprises françaises sont déjà solidement implantées au Québec (...) Avec plusieurs avocats, chez NOVAlex, qui comptent une formation ou des expériences professionnelles pertinentes en droit français, nous sommes outillés pour comprendre les besoins et contraintes des entreprises françaises et pour leur offrir une assistance adaptée ».

Me Bondu croit qu’il peut compter sur ses relations et son expérience pour concrétiser cet objectif. Être membre du Barreau des Hauts-de-Seine et du Barreau du Québec lui apparaît être un atout distinctif, comme il le sous-entend lors de notre entretien.

« J’ai d’excellentes relations avec des cabinets d’avocats et comptables, en France, avec lesquels j’ai eu l’occasion de travailler ».

Une « plus-value » en matières transactionnelles

La recrue de NOVAlex espère aussi apporter une « plus-value en matière de transactionnel » pour contribuer au développement de ce secteur chez NOVAlex.

C’est le second objectif qu’il s’est donné. Il estime d’ailleurs qu’il cadre l’arrivée des membres du cabinet Mile Wright au sein de l’équipe de NOVAlex.

« Le département de droit des affaires de NOVAlex s’est vraiment renforcé en matière de droit corporatif et commercial avec l’arrivée du cabinet Mile Wright. Nous disposons d’une équipe solide en droit des affaires, capable de traiter des transactions d’envergure », estime Me Bondu.

Une pratique en droit corporatif et commercial

Me Bondu a notamment conseillé des groupes d’hospitalisation privée dans le cadre d’acquisitions et de cessions d’établissements de santé de même qu’un groupe immobilier dans sa prise de participation dans un projet hôtelier et de divertissement.

Il a également accompagné des investisseurs dans le cadre du rachat d’un des principaux acteurs du marché de l’impression de livres en Europe.

Il détient des maîtrises en administration des affaires, Law & Tax Management de l’EDHEC Business School et en droit des affaires de la Faculté libre de droit de l’Université catholique de Lille.