Philip Hazeltine, le co-fondateur de Neolegal. Photo : Archives de Secrétaire-inc et site web de Neolegal
Philip Hazeltine, le co-fondateur de Neolegal. Photo : Archives de Secrétaire-inc et site web de Neolegal
Un cabinet a vu son activité tripler depuis un an, avec plus de 15 000 clients qui utilisent ses services juridiques en ligne.

Créé en 2017, Neolegal offre des services juridiques en ligne pour les entreprises et les particuliers à un prix faible. Son but est de rendre la justice accessible à tout le monde.

« Il faut remettre le client au centre des priorités et lui assurer un accès à la justice. Le domaine juridique est rendu à une nouvelle ère industrielle. L’objectif est de faire traverser le domaine qui est en crise dans cette nouvelle ère », explique Philip Hazeltine, le co-fondateur de Neolegal.

Plus d’une vingtaine d’avocats travaillent déjà dans ce cabinet. Ils répondent à différentes problématiques liées à tous les domaines du droit comme le droit civil, pénal et droit des affaires.

« On a toujours centré nos services selon les besoins des clients. Les demandes en matière familiale et testamentaire existaient déjà mais elles n'étaient pas dans nos priorités. Avec l’arrivée de la pandémie, cela a accéléré le processus des demandes », dit Philip Hazeltine.

Déjà populaire à sa création, Néolegal a toujours offert un large éventail de services. Avec la pandémie, ils ont dû revoir leur stratégie.

« La pandémie a eu un effet positif et les gens étaient plus ouverts à ces services dits traditionnels. De notre côté, on a offert une gamme de services plus grande en matière familiale et testamentaire, mises en ligne au début de la pandémie. »

L’utilisation des outils à distance

La communication entre clients et avocats se fait uniquement par téléphone, textos et messages via le portail. Les clients ont aussi accès à un portail sécurisé pour envoyer des documents aux avocats.

« La plateforme a été créée pour faciliter le travail de tout le monde, autant pour les clients qui évitent de se déplacer et pour les avocats qui traitent plus rapidement des dossiers. On veut s’assurer que le travail juridique soit simplifié pour les clients et pour les avocats », explique Philip Hazeltine.

De nombreux outils technologiques dont la plateforme en ligne permettent de faciliter le travail des avocats et de rendre leurs tâches plus agréables.

Le cabinet fait beaucoup de publicités sur Google et les réseaux sociaux. L’augmentation de la clientèle résulte aussi de partenariats avec différentes entreprises et des références.

Selon le co-fondateur de l'entreprise, Neolegal serait le « leader » des services juridiques en ligne au Québec et le serait aussi au niveau pancanadien au milieu de l’année. Depuis la fin de 2020, ils ont déjà étendu leurs services en Ontario.